Mettre mon chien au régime

Par : Aurélien Besnard - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |

Pour compléter votre lecture :

  • Tous nos articles sur les animaux de compagnie
regime chien

Mettre son chien au régime

Aucun doute, votre compagnon à quatre pattes s'est bel et bien empâté. Rassurez-vous, l'aider à perdre du poids, ce n'est pas si compliqué.


Evaluer un éventuel surpoids

Pas question de mettre votre chien à la diète avant de s'être assuré qu'il a bel et bien des kilos superflus. Pour en avoir le coeur net, référez-vous aux standards de taille, de poids et de morphologie de sa race.

Mais attention, si ces normes sont importantes à connaître, elles ne prennent pas en compte les critères individuels et biologiques de chaque animal. Or comme chez les humains il y a des chiens dont la nature est d'être ronds, alors que d'autres sont naturellement maigres.

Observez votre chien, regardez son abdomen, est-il en forme de sablier ? Vous voyez ses hanches et ses côtes ? Ou à l'inverse ses os ont disparu sous une couche de graisse ?

Prendre l’avis d’un vétérinaire

Avant toute chose, consultez son vétérinaire. Il s'assurera que son surpoids est bel et bien dû à un manque d'exercice ou à un excès de friandises. Il arrive également que cela soit dû à une maladie canine telle qu'un diabète, un dérèglement de la thyroïde ou encore une dépression.

Il vous indiquera ensuite combien votre chien a de kilos à perdre. Si c'est nécessaire, vous pourrez vous procurer à son cabinet des croquettes pour chien adaptées, pauvres en graisses et en sucres et enrichies en protéines.

Adopter les bons réflexes

Une alimentation complète et équilibrée pour votre chien lui permet d'être en meilleure forme et d'avoir une espérance de vie plus longue. Pour cela, vous devez adopter les reflexes qu'il faut :

  • diminuez le volume total de ses rations quotidiennes : un chien ne sait pas se contrôler et videra systématiquement sa gamelle ;
  • fractionnez ses apports en 3 ou 4 petits repas, la dépense énergétique sera plus grande ;
  • laissez toujours une gamelle d'eau à sa disposition ;
  • éloignez votre chien de la cuisine quand vous préparez les repas et quand vous passez à table, vous serez moins tenté de lui donner des petits morceaux ;
  • ne lui laissez plus les restes de vos repas ;
  • promenez-le au moins 15 minutes par jour. Pour l'inciter à courir, pensez à emmener une balle ou un bâton qu'il prendra plaisir à aller chercher ;
  • pour suivre l'évolution de sa perte de poids, faites-le passer sur la balance une fois par semaine, avant le premier repas de la journée.

Si vous avez plusieurs animaux, faites manger votre chien seul. La compétition incite à la consommation.

Les besoins physiologiques d'un chien évoluent en fonction de son âge. Plus un animal est jeune, plus il se dépense et plus il a besoin de manger. En revanche lorsqu'il vieillit, son rythme de vie ralentit et ses apports doivent diminuer.


Logement, famille, travail...

Un expert vous répond

Contacter un expert

x
 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr