Neige : quels gestes adopter face au froid ?

Article mis à jour le 
En cas d'épisode neigeux et de chute des températures, quels vêtements vaut-il mieux porter, quels aliments privilégier et comment régler son chauffage ? Pratique vous donne quelques conseils pour lutter contre le froid. Qu'il s'agisse des remèdes de grand-mère ou encore des idées reçues, les façons d'affronter le froid sont nombreuses. Mais voici celles que vous devez retenir.


Habillez-vous chaudement

La recette de la tenue vestimentaire adéquate en hiver comprend à la fois trois couches et trois impératifs :

- le premier est d'éviter coûte que coûte les vêtements humides, sous peine de tomber malade très rapidement. En guise de première couche, privilégiez les t-shirt près du corps de façon à absorber la transpiration et l'évacuer. À ce titre, préférez les matières synthétiques adaptés pour les sportifs au coton qui conserve l'humidité ;

- comme vous le savez tous, l'ennemi du froid est bien évidemment la chaleur. S'agissant de la seconde couche, optez donc par exemple pour une veste en fibre polaire – qui offre une meilleure isolation thermique que la laine – de façon à garder bien au chaud vos précieuses calories ;

- pour finir, la troisième couche doit vous protéger efficacement du vent, impitoyable en cas de basse température. Choisissez pour cela un coupe-vent imperméable disposant d'une capuche. À noter que vous pouvez perdre jusqu'à 50 % de votre chaleur corporelle par la tête. De même, protégez bien votre bouche (stick à lèvre en cas de gersures) et vos mains (gants et crème hydratante si besoin).

Contrairement aux idées reçues, évitez le gras

Bien souvent en cas de froid, il est conseillé de manger des aliments gras. Sachez qu'il n'en est rien. De même, l'alcool fort ne réchauffe pas mais ne fait qu'altérer la perception du froid et les fonctions physiologiques de régulation de la température. Ainsi, le régime approprié en cas de grand froid doit surtout être équilibré et riche en vitamines, en sels minéraux et en oligo-éléments. Autrement dit, il est préférable de privilégier les fruits et les légumes.

À cela s'ajoutent les protéines (viande, lait, poisson) et les féculents (pâtes, pain ou autres). Enfin, les barres de céréales et les fruits secs sont de rigueur. N'oubliez pas par ailleurs de boire beaucoup d'eau : le froid et le chauffage ont tendance à déshydrater. Aussi, les jus de fruits et boissons chaudes peuvent être consommés à loisir.

La température idéale

Alors que l'on est souvent tenté de faire grimper la température de son habitat au-delà des 20°C en cas de froid, la température adéquate est de 19°C. Ainsi, inutile de surchauffer votre nid. Toutefois, si vous êtes vraiment frileux, n'hésitez pas à mettre un gilet ou ajouter une couverture sur votre lit. Attention également si vous utilisez un chauffage d'appoint, à ne pas le pousser au maximum pour éviter tout risque d'incendie ou intoxication au monoxyde de carbone. Pensez aussi à fermer les portes des pièces inutilisées sans pour autant boucher les aérations.

Soyez attentif aux autres

Pendant les périodes de grand froid, les plus sensibles sont souvent les enfants, les personnes âgées ou encore celles atteintes de maladies chroniques. Restez donc attentif aux personnes que vous croisez chaque jour et prenez quelques nouvelles des autres.

 

Sources : sante.gouv, service-public