Obtenir une allocation veuvage

Allocation veuvage
Allocation veuvage
L'allocation veuvage est allouée au conjoint survivant durant une période de temps limitée et sous certaines conditions seulement. Voici comment savoir si vous pouvez en bénéficier et comment faire la démarche le cas échéant.


Conditions d'obtention de l'allocation veuvage

L'allocation veuvage n'est perçue que lorsque les conditions suivantes sont réunies :

  • vous avez moins de 55 ans ;
  • vous résidez en France ;
  • vous ne vivez pas en couple (concubinage, pacs, remariage) ;
  • vos ressources sont inférieures à 752,65 euros par mois (moyenne calculée sur les trois derniers mois civils précédant la demande).

Si vous avez dépassé l'âge de 55 ans au moment du décès de votre conjoint, vous avez droit à une pension de réversion.

Montant et durée de l'allocation veuvage

L'allocation veuvage s'élève à 602,12 euros par mois. Si vous exercez une activité rémunérée, vous pouvez cumuler les deux sources de revenus dans une certaine limite. Contactez votre caisse de retraite pour plus de précisions sur votre cas particulier.

Le versement de l'allocation est périodique (une fois par mois) et prend fin après deux ans. Si votre situation évolue (augmentation de revenus, remariage, etc.), le versement est suspendu. Il convient d'informer la caisse le plus tôt possible afin d'éviter les trop-perçus.

Démarches à accomplir pour obtenir une allocation veuvage

La demande doit être formulée dans les deux ans maximum suivant le premier jour du mois du décès du conjoint.

Procurez-vous un exemplaire Cerfa sur le site www.lassuranceretraite.fr et renvoyez-le à la caisse de retraite du lieu de travail de votre conjoint décédé. Si vous dépendez du régime de la mutuelle sociale agricole, téléchargez le formulaire sur le site du service public.

Ne tardez pas trop à faire votre demande. En effet, si vous faites la demande d'allocation dans l'année du décès de votre conjoint, vous percevez l'allocation dès le premier jour du mois au cours duquel le décès est survenu. En revanche, si la demande est enregistrée plus d'un an après le décès, l'allocation ne sera versée qu'à partir du premier jour du mois de votre demande.

Les professionnels à votre service :

  • Caisses nationales de retraite
  • CNAV (Caisse nationale d'assurance vieillesse)
  • Avocats