Augmenter ses chances d'obtenir une place en crèche

Obtenir une place en crèche
Obtenir une place en crèche
Obtenir une place en crèche pour son enfant relève souvent de la course contre la montre. Les places sont rares et les demandes ne cessent d'affluer. Mettez tous les atouts de votre côté pour inscrire votre enfant dans la crèche de votre choix.


1. Épluchez la liste des crèches et contactez-les

Vous avez envie d'un enfant ? Cherchez dès maintenant quelles sont les crèches de votre quartier et n'hésitez pas à aller les visiter, à poser des questions.
Pour connaître la liste des crèches municipales et collectives, appelez votre mairie. Pour vous faire un avis, demandez aux voisins et rencontrez les parents d'enfants déjà placés.

2. Inscrivez-vous avant l´arrivée de bébé

Dès que votre test de grossesse est positif, prenez rendez-vous avec le ou la responsable de la crèche que vous avez choisie pour votre enfant pour son inscription. Dans certaines communes, l'inscription se fait directement à la mairie ou au centre de protection maternelle et infantile (PMI).

3. Soignez le premier rendez-vous pour obtenir une place en crèche

Si possible, allez-y à deux et jouez de votre charme. Une place en crèche se négocie, surtout dans les grandes villes où les places sont rares.
Munissez-vous de justificatifs de domicile, de la déclaration de grossesse, et présentez, si on vous les demande, vos justificatifs de revenus (avis d'imposition, bulletins de paie, etc.). Le prix de la crèche dépend de vos revenus.

4. Suivez votre dossier

Rappelez très régulièrement le responsable de la crèche et le responsable du service "petite enfance" de votre mairie, non pour les harceler, mais pour leur faire savoir que vous maintenez votre demande d'une place en crèche. Ce sont eux qui décideront lors de la commission d'admission, votre dossier sera déjà connu.

5. Pensez à toutes les formes de crèches

La réponse est négative ? Pensez également aux autres types de crèches :

  • la crèche parentale ou crèche associative. Agréée par la DDASS, elle est soumise aux mêmes normes que la crèche collective. Elle est gérée par une association de parents et son fonctionnement est plus souple. Dans le cas de la crèche parentale, les parents sont directement impliqués dans la vie de la crèche ;
  • la crèche familiale, au domicile d'une assistante maternelle agréée directement rémunérée par les services de Protection Maternelle et Infantile ;
  • la crèche d'entreprise : renseignez-vous auprès du comité d'entreprise.