Oeillets : semer et planter des oeillets

Par : Michel Bernard - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |
Mots clés :
Difficulté :

Pour compléter votre lecture :

culture œillet

Culture des œillets

Très populaires en fleur coupée, ces fleurs au délicieux parfum font merveille au jardin, où elles colorent brillamment massifs et bordures du printemps à l'été. Les petits oeillets se plaisent même dans les endroits les plus secs, notamment en rocaille.


Différents types d’œillets

Ces fleurs, de la famille des Caryophyllacées, sont pour la plupart des plantes vivaces formant des petites souches ramifiées portant des fleurs d'une multitude de coloris sur fond de feuillage vert-bleu, gris-argenté.

Beaucoup de variétés ont été mises au point par hybridation, dont les plus connues sont les oeillets des fleuristes :

  • les oeillets des fleuristes (Dianthus caryophyllus). Ils sont vivaces ou annuels, de 50 à 70 cm de hauteur. Ce sont les oeillets les plus répandus : leurs grosses fleurs de tous coloris sont parfumées. Ces fleurs plantées en groupe, forment de spectaculaires plates-bandes en juillet ou en septembre pour les races annuelles "Marguerite", "Géant Chabaud", "Enfant de Nice" et de la mi-juin à la mi-juillet pour les races vivaces "Triomphe", "Fantaisie", "Souvenir de la Malmaison". Elles forment de magnifiques bouquets ;
  • les oeillets mignardises (Dianthus plumarius). Il en existe un grand nombre de variétés vivaces de 25 à 30 cm de hauteur, très semblables aux oeillets des fleuristes, à port diffus. Leur floraison de mai à juillet est remarquable et très parfumée ;
  • les oeillets-de-poète (Dianthus barbatus). Plantes vivaces cultivées comme bisannuelles, ils fleurissent abondamment de mai à juin et forment de belles touffes de 40 cm de hauteur aux fleurs panachées ou maculées aux tons très soutenus ;
  • les oeillets de Chine (Dianthus sinensis), Egalement bisannuels, ils fleurissent d'avril à août. Leurs jolies fleurs (non parfumées), aux pétales frangés, aux couleurs très lumineuses et variées, souvent bicolores, se succèdent tout l'été jusqu'aux gelées ;
  • les oeillets nains ou de rocaille (Dianthus deltoïdes). Ces espèces de montagne fleurissent en juin : les petites fleurs, de 1 à 2 cm de diamètre, émergent sur un coussin dense de feuilles étroites en formant des tapis brillamment colorés. Elles tolèrent des sols secs.

Culture des oellets

Conseils pour la culture des oeillets :

  • tous ces oeillets peuvent être plantés dans des sols pauvres, même calcaires. Avant de planter, ameublissez la terre à la fourche-bêche et ajoutez le cas échéant du sable pour bien la drainer ;
  • toutefois, ils pousseront mieux dans une terre riche, améliorée avec du terreau et de la fumure organique ;
  • choisissez une exposition bien ensoleillée. Creusez des petits trous pour chaque pied espacés de 25 cm ;
  • arrosez et déposez au sol un paillis qui limitera l'évaporation par temps sec.

Multiplication des oeillets

Les oeillets se multiplient souvent par bouturage. Les boutures de tige ou à talon (au niveau de l'entre-noeud), prélevées en septembre, sont piquées dans un mélange de terre et de sable dans un endroit frais de la maison. Les arrosages doivent être légers, car les boutures craignent l'excès d'humidité.

L'enracinement se fait en six semaines. La plantation se fait au printemps suivant.

Les oeillets se multiplient aussi par division de la touffe, aussitôt après la floraison ou à l'automne. La technique consiste à extraire la plante du sol, à détacher de la souche les rejets latéraux les plus vigoureux et à les replanter aussitôt dans une terre meuble et humide.

La multiplication des oeillets-de-poète, uniquement par semis, est réputée délicate : mieux vaut acheter des plants en jardinerie au printemps.

Entretien des oeillets

Les oeillets sont des fleurs très faciles à entretenir : vous vous limiterez à couper régulièrement les fleurs fanées.

L'oeillet, dans le langage des fleurs, symbolise l'amour fidèle (blanc) ou la passion charnelle (rouge).


Les oeillets poussent joliment sur fond de décor minéral, le long d'un muret ou, pour les petites espèces de rocaille, entre les pavés et même au milieu des gravillons, qui leur servent de paillis et de fond de décor naturel : la teinte s'accorde bien avec celle du feuillage et aux tons vifs des fleurs.


 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr