S'organiser pour une garde alternée

Organisation lors d'une garde alternée
Organisation lors d'une garde alternée
Une semaine chez maman, une semaine chez papa… Après une séparation, de plus en plus de parents choisissent d’alterner la garde de leurs enfants. Un mode de garde qui suppose accord et dialogue entre les parents et beaucoup d’organisation.


Prendre en compte l’âge et les besoins de l’enfant

En apparence équitable pour les parents, la garde alternée n’est pas toujours bien vécue par les enfants qui doivent régulièrement investir deux lieux de vie.

Et si le sujet fait débat, les spécialistes sont unanimes, la garde alternée est déconseillée pour les tout-petits, dont la présence de la mère est essentielle. Elle doit ensuite se mettre en place de façon très progressive jusqu’à six ans pour gagner en longévité à l’adolescence, où on peut envisager une alternance sur quinze jours.

Proximité géographique et rythmes réguliers

La mise en place d’une garde alternée suppose une proximité géographique entre les parents. L’enfant doit pouvoir facilement aller à l’école, poursuivre ses activités et fréquenter ses amis depuis chacun de ses lieux de résidence.

Un enfant a besoin de repères stables. Il doit savoir qui l’accompagne et qui vient le chercher. Pour cela, les parents doivent s’organiser dans le relai des sorties d’école, la gestion des affaires et des horaires de sport ou de musique, l’achat des cadeaux pour les anniversaires chez les copains…

Par ailleurs, les durées de résidence doivent être suffisamment longues pour que l’enfant ait le temps de s’installer, sans se sentir balloté d’un lieu à un autre.

Organisation des lieux de vie

Chaque logement doit être équipé pour recevoir l’enfant. Il doit disposer d’un espace pour dormir, pour ranger ses affaires et pour travailler.

Afin d’éviter chaque semaine un déménagement, pensez à laisser des deux côtés des vêtements et des chaussures de saison, des livres, des jouets et le nécessaire pour travailler : dictionnaires, cahier de brouillon, crayons, gomme, etc...

Respecter le mode éducatif de son ancien conjoint

Changer de maison suppose également changer de mode de vie et de modèle éducatif.

L’enfant ne doit pas être la cible de vos reproches contre votre ex conjoint, ni servir de rapporteur sur les agissements de votre ex. Si un problème se pose, c’est avec ce dernier que vous devez dialoguer.

Le mode de vie de votre ancien conjoint ne vous concerne plus, tant qu’il ne met pas en danger l’équilibre de votre enfant.

Partage des allocations familiales

En cas de garde alternée, il est possible, de partager les allocations familiales entre les deux parents, s’ils le souhaitent. Chacun d’eux reçoit alors la moitié des prestations versées pour chaque enfant concerné par le mode de garde.

Cette demande s’effectue auprès de la Caisse d’Allocation Familiale ou peut être ordonnée d’office par cette dernière en cas de désaccord.