Outil de jardin : les outils de taille

Les outils de taille au jardin
Les outils de taille au jardin
La taille favorise la croissance et l'épanouissement des plantes. Mais pour tailler une haie, élaguer un arbre ou couper des roses, il faut des outils de taille adaptés. Veillez à donc bien choisir les vôtres. Et par la suite, entretenez-les : c’est le secret des jardiniers bien ordonnés !


Sécateurs

Outil universel du jardinier aimant les roses et tant d’autres arbustes à bois dur, cet instrument garantit une coupe optimale.

Il existe deux types de sécateurs : traditionnel et à enclume. Le premier comporte deux branches, l’une portant la lame et l’autre la contre-lame. Celle-ci doit toujours être disposée du côté de la tige qui restera sur la tige. Elle la bloque et ainsi la tige peut être tranchée avec précision. Le sécateur à enclume (à une seule lame tranchante) est plus facile à utiliser, car on ne peut se tromper de sens pour couper.

Il existe des sécateurs pour droitiers et d’autres pour gauchers.

Coupe-branches

Le coupe-branches télescopique © Fiskars
Le coupe-branches télescopique © Fiskars

Pour entretenir les vieux arbres et arbustes ainsi que les haies, un coupe-branche (ou sécateur ébrancheur) est recommandé.

Il dispose d'une plus grande surface de coupe et d’un effet de levier décuplé par la longueur des 2 manches, permettant de venir facilement de branches de grosseur moyenne (diamètre maximum 5 cm). Ceux dotés d'une crémaillère se manient plus aisément, réduisant l'effort.

Variante de cet instrument, l’échenilloir est monté au bout d'une perche et actionné à l'aide d'une corde.

Scies

Utiliser une scie © Fiskars
Utiliser une scie © Fiskars

Outil indispensable à la campagne, la scie à main (égoïne) est requise lorsqu’il est nécessaire de couper de grosses branches d’arbres. Celles-ci ne doivent toutefois pas dépasser 10 cm de diamètre. On distingue les scies arboricoles dont la lame est arrondie et à grosse denture.

Certaines scies peuvent être fixées à une perche pour travailler en hauteur. Il existe aussi des scies égoïnes électriques sur batterie.

Cisailles

Cisailles © Bahco
Cisailles © Bahco

Pour tailler une haie, on utilise traditionnellement une paire de cisailles ou un taille-haie à moteur (lire plus loin). La cisaille est plus fatigante à manier mais plus écologique ! Elle permet aussi de réaliser des sculptures d’art topiaire de grande précision. Choisissez un modèle avec un manche en bois à votre taille. Certains modèles comportent une crémaillère, qui diminue l'effort à fournir et coupent des branches plus épaisses, d’autres ont des lames ondulées, pour des travaux de coupe particuliers.

Taille-haie motorisés

Utiliser un taille-haie à moteur © Dolmar
Utiliser un taille-haie à moteur © Dolmar

Il existe également des taille-haie à moteur, munis d’une ou plusieurs lames mobiles, actionnées mécaniquement. Bien moins fatigants que les cisailles, ils sont de deux types :

  • les taille-haie électriques sont préconisés pour les petites surfaces et des haies tendres à couper. Les modèles sur batterie évitent d’utiliser une rallonge ;
  • les taille-haie thermiques : équipés de moteur 2 temps, ils ont l'avantage d'être autonomes, mais l'inconvénient d'être plus lourds et plus onéreux. Dotés d’une lame plus longue, ils permettent de couper des surfaces plus importantes, et des branches plus épaisses.

Pour ces deux types de taille-haie, il est préférable de choisir un modèle à coupe double, c’est à dire pouvant couper des deux côtés.

A manier avec précaution

Attention à ne pas vous couper en manipulant votre outil.

Gare aux outils à moteur, ce sont les plus dangereux !