Outils de base pour jardiner

Par : Patricia Phillips - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |
Difficulté :

Pour compléter votre lecture :

  • Tous nos articles sur l'équipement du jardinier
outils jardinage

Les outils du bon jardinier

On reconnaît un bon jardinier à la diversité de son matériel. Un outillage de base est nécessaire pour pouvoir travailler correctement et efficacement votre sol, planter vos semis et récolter vos cultures. N'hésitez pas à investir dans du bon matériel. Il durera plus longtemps et sera plus facile à manipuler.


Les outils indispensables pour le travail du sol

La bêche sert principalement à retourner la terre mais aussi à la creuser.

Si votre terre est lourde et caillouteuse il vous faudra également une fourche-bêche, munie d'un long manche et de quatre ou cinq dents en acier trempé qui permettent de pénétrer des sols durs.

La pelle de jardin sert à extraire la terre des trous de plantation, à creuser et à niveler.

La serfouette, binette très étroite, dont le coté opposé à celui de la lame est muni de deux longues dents, permet de biner et sarcler la terre autour des plantations.

Le râteau est utile pour éliminer les débris végétaux et les cailloux et pour le sol.

Les outils indispensables pour les plantations et les semis

La pelle plantoir, petite pelle à bout pointue et à manche court, est indispensable pour préparer les plantations de plants racines nues ou en godets.

Le transplantoir, petite pelle demi cylindrique à manche court, facilitera la plantation de tous les légumes en motte.

Le tamis est utilisé pour recouvrir les semis de terre fine.

Le cordeau, tout simplement une corde fixée à deux bâtons, est un outil incontournable pour réaliser des semis en ligne.

Le matériel indispensable pour l’entretien

L'arrosoir est parfait pour arroser les pieds des plantes sans mouiller les feuilles et les semis sans bousculer les racines ;

Le tuyau d'arrosage est incontournable pour arroser des grandes surfaces.

Le sécateur sert à tailler et couper des tiges un peu épaisses.

La brouette est indispensable pour transporter de lourdes charges.

Les gants protègent du froid mais aussi des échauffements dus au frottement des outils et des blessures ;

Enfin, un bon jardinier a toujours un couteau dans sa poche.

Quel manche adopter ?

En faisant vos achats, prenez l'outil en main et vérifiez que la longueur du manche est adaptée à votre taille. S'il est trop long, vous aurez mal au dos, s'il est trop court, vous y perdrez en force. Pour le matériau, c'est au choix :

  • en acier : le manche est robuste, mais il est très froid. Préférez un manche recouvert d'une gaine plastifiée ;
  • en bois : choisissez un manche en frêne, plus souple et plus solide que le sapin ou le hêtre ;
  • en matériau composite : Ce sont les manches les plus solides.

Nettoyez toujours votre sécateur à l'alcool après usage, surtout si vous avez taillé des plantes malades.


Affutez tous les outils tranchants une fois par an (généralement en hiver).


Rangez le matériel dans un local à l'abri de l'humidité.


Veillez toujours à être en règle avec le vaccin anti tétanos. En effet le tétanos peut s'attraper en jardinant.


Tenir un petit cahier de bord, c'est la mémoire du jardinier.


 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr