Ouvrir un commerce

Ouvrir un commerce
Ouvrir un commerce
Ouvrir un commerce peut être à la portée de tout le monde. Il existe des aides financières pour participer à son financement. Quelle est la procédure à suivre ?


Choisir un créneau et cibler une clientèle

Avant d’ouvrir un commerce, quel qu’il soit, vous devez :

  • faire une étude de marché pour en connaître la viabilité ;
  • procéder à une étude de concurrence ;
  • évaluer le chiffre d’affaires potentiel ;
  • établir un business plan pour estimer la future clientèle, étudier ses besoins et se projeter sur le long terme.

Choisir un emplacement

Il faut choisir un emplacement en prenant en compte certains critères :

  • vérifier que l’emplacement se situe dans un lieu de passage ;
  • se renseigner sur le profil des habitants et leur niveau social ;
  • vérifier la concurrence ;
  • évaluer la valeur locative du local commercial ;
  • étudier le bail commercial.

Financer votre commerce

Toute ouverture d’un commerce coûte cher : vous devez donc boucler le financement du projet. Pour que votre projet soit viable, il est recommandé d’avoir un apport personnel d’au moins 10% de l’investissement global au minimum, et d’établir un plan de financement précis. Bien entendu, vous devez chiffrer le coût global du projet de commerce : ceci est essentiel, et peut éventuellement être réalisé par un professionnel de la finance afin d’être le plus précis possible.

À noter : vous pouvez dès le début de votre projet d’ouverture de commerce solliciter des aides publiques ou privées en fonction de vos besoins. Ces aides ne sont pas forcément difficiles à obtenir et vous assure une aide financière non négligeable.

Formalités d’ouverture

Avant d’ouvrir votre commerce, vous devrez passer par quelques formalités. Tout d’abord, vous devez penser à enregistrer votre commerce au centre de formalité et d’entreprise de votre département, à faire immatriculer votre commerce, à choisir le nom du commerce et le déposer à l’INPI, ou encore à choisir le statut de votre commerce (SARL, EURL, etc.).

À noter : lorsque la plupart des formalités administratives sont faites et que votre commerce est prêt à être ouvert, n’oubliez pas de le déclarer auprès de la Poste, EDF, France Télécom, etc.

Ouvrir votre commerce

Vous allez maintenant pouvoir organiser l’ouverture de votre commerce, décorer les locaux, organiser et présenter votre marchandise, ou encore organiser une journée portes-ouvertes le jour de l’ouverture de votre commerce pour le faire découvrir.