Qui paie quoi dans un mariage

Par : Florence Laillat - Dernière modification : 30 avril 2013 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |
Mots clés : | | |

Pour compléter votre lecture :

  • Tous nos articles sur le budget du mariage
partage depenses mariage

Qui paie quoi dans un mariage ?

Il est de tradition que les familles des deux côtés mettent la main à la poche pour boucler le budget d'un mariage. Mais les choses évoluent ! De nombreux mariés actifs choisissent désormais de se débrouiller seuls pour tout payer.


Un budget conséquent

Selon les estimations officielles publiées par les professionnels du mariage, un mariage coûte en France de 8 000 à 20 000 euros selon le faste voulu pour la cérémonie et le nombre d'invités.

En moyenne, un invité au repas « coûte » 70 euros tandis qu'un invité au vin d'honneur revient à 20 euros en moyenne.

Les postes financiers les plus conséquents restent le traiteur (entre 2 500 et 3 000 euros hors boisson pour une centaine d'invités), la location de salle (de 1 700 à plus de 3 000 euros), l'animation musicale (de 450 à plus de 800 euros), les tenues de mariage (de 1 500 à plus de 3 500 euros) et le voyage de noces (1 500 euros en moyenne). Sachant qu'à ces gros postes il faut ajouter une pléthore de petits budgets (alliances, fleurs, décorations de la salle, faire-part...) le budget d'un mariage grimpe vite à des sommets vertigineux !

Une répartition traditionnelle

Si de nombreux couples trentenaires actifs choisissent de régler la note de leur poche en faisant appel au minimum à leurs familles, lorsque les moyens manquent, la tradition veut que les frais soient partagés entre les familles des deux tourtereaux selon le schéma classique suivant.

  • La mariée et sa famille : la mariée et sa famille financent généralement tout ce qui touche la tenue de la mariée. Il s'agit notamment de la robe de la mariée et de ses accessoires mais aussi le coiffeur et l'esthéticienne. La famille de la mariée prend aussi en charge de façon traditionnelle les tenues des enfants d'honneur ainsi que la décoration florale de la cérémonie et de la réception, l'éventuelle location de voiture et le photographe. A cela s'ajoute une contribution pour le traiteur de façon proportionnelle en fonction du nombre d'invités de ce côté là de la famille ;

 

  • Le marié et sa famille : comme précédemment, le marié et sa famille prennent en charge la tenue du marié et des témoins. Il peut s'agir d'un achat ou d'une location. La famille du marié, et bien plus souvent le marié lui-même, s'acquitte du montant du prix des alliances. A cela s'ajoute une contribution pour le traiteur de façon proportionnelle en fonction du nombre d'invités de ce côté là de la famille ;

 

  • Les frais partagés par les deux familles : tous les autres frais sont traditionnellement partagés par les deux familles. Il s'agit notamment de la location de la salle de réception, de la musique et de l'animation (DJ, orchestre...), les cadeaux aux témoins, les frais de papeterie et de poste pour les faire-part et le voyage de noces lorsque celui-ci ne fait pas l'objet d'une liste de mariage.

La répartition traditionnelle est adaptable et adaptée au gré des situations personnelles de chaque famille. Pour mieux lisser les participations de part et d'autre, de plus en plus de jeunes mariés déjà en couple et confortablement installés depuis plusieurs années renoncent aux cadeaux de la liste de mariage pour préférer des enveloppes sonnantes et trébuchantes de la part des parents et amis. Si ces contributions communes ne couvrent pas en totalité les frais, le restant à payer est notablement moins indigeste pour les familles.


Divorce, décès, contrat de mariage...

Un expert vous répond

Contacter un expert

x
 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu