Paris secret et insolite

Le Paris insolite et secret
Le Paris insolite et secret
Paris, « ville-lumière », regorge de secrets et de lieux étonnants, souvent méconnus des parisiens eux-mêmes. A l'écart des circuits touristiques traditionnels, nous vous proposons quatre ambiances pour découvrir Paris autrement.


La tour de Jean sans peur (IIème arrondissement)

Rare exemple d'architecture féodale dans la capitale, ce donjon médiéval, construit entre 1409 et 1411, se dresse au milieu d'immeubles haussmanniens. La tour porte mal son nom. Le duc de Bourgogne, Jean sans peur, s'y enferma après avoir fait assassiner Louis d'Orléans, le frère du roi. La tour est réputée pour son grand escalier à vis, influencé par celui, disparu, du Louvre de Charles V. Le décor végétal de sa voûte d'escalier est l'un des chefs d'oeuvre de la sculpture française flamboyante. La tour possède également les plus vieilles latrines de Paris.

La butte aux cailles : un village dans Paris (XIIIème arrondissement)

Petit village du XIIIème, la Butte aux cailles se tient en hauteur et à l'écart des circuits touristiques traditionnels. Point culminant de Paris, le quartier tire son nom de Pierre Caille, qui en fit l'acquisition en 1543. Situé place d'Italie, ce quartier contraste aujourd'hui avec les tours de béton voisines. Ses nombreux cafés et restaurants sont appréciés par les parisiens. On vous recommande le passage Villa Daviel, impasse étroite bordée de deux alignements de maisonnettes identiques. Toujours rue Daviel, le jardin intérieur cerné des constructions à colombage de "la Petite Alsace" vaut le détour.

La petite ceinture : une prairie dans Paris (XIIème et XVIème arrondissements)

Elle traverse la Seine, jouxte les parcs mais reste pourtant méconnue des parisiens. Ancienne ligne de chemin de fer de 32 km, la « petite ceinture » a assuré le transit de marchandises entre les gares parisiennes jusqu'en 1934, avant de devenir presque silencieuse. Les rails sont aujourd'hui pris d'assaut par une flore sauvage à la biodiversité inhabituelle avec, au total, plus de 200 espèces végétales et 70 espèces animales. Pour s'y rendre, direction le XVIème, où un sentier nature en six étapes s'est ouvert aux promeneurs entre la porte d'Auteuil et la gare de la Muette. Un autre itinéraire est à découvrir dans le XIIème dans le prolongement du Square Charles Péguy.

Les arènes de Lutèce (Vème arrondissement)

Au hasard d'une ballade dans le quartier latin, on découvre, au milieu d'un square, les derniers vestiges des arènes de Lutèce, longtemps enfouis sous terre. Edifié au début du IIème siècle sur le flanc de la montagne Sainte-Geneviève, cet amphithéâtre fut, en son temps, le deuxième plus grand cirque de toute la Gaule. Aujourd'hui, les jeunes du quartier jouent au foot au milieu de cet amphithéâtre, sans se douter que se donnaient là de terribles combats de gladiateurs à l'époque romaine.