Participer à un vide-grenier : tous nos conseils

Participer à un vide-grenier
Participer à un vide-grenier
Le vide grenier est idéal pour arrondir ses fins de mois et recycler les vieux objets. Le principe est simple : revendre des jouets, des vêtements, des meubles et des bibelots dont vous n’avez plus l’usage et leur offrir une nouvelle vie.


Comment s’inscrire ?

L’idéal est de sélectionner un vide-grenier le plus près possible de chez soi.

Dans les grandes villes, à Paris en particulier, les manifestations sont nombreuses et réparties dans tous les arrondissements, ce qui permet aux personnes non véhiculées de pouvoir y participer.

Vous trouverez des annonces de vide-grenier dans les boutiques de votre quartier, sur des affiches, des banderoles, auprès de votre mairie et sur Internet. Par exemple, le site info-brocantes.com recense tous les vides-greniers de France, de Belgique et de Suisse.

Pour réserver votre emplacement, il vous est généralement demandé de remplir une fiche d’inscription, de fournir la photocopie de votre pièce d’identité, accompagnée d’un chèque de réservation.
Le montant dépend du nombre de mètres que vous souhaitez occuper. Il prend en compte les droits municipaux d’occupation des sols et les frais d’organisation de l’association : de 7 à 15 euros le mètre selon les régions.

Avant de vous inscrire, évaluez la place dont vous aurez besoin. Il s’agit de mètres linéaires : calculés sur la longueur ; la profondeur étant variable selon le lieu ou est situé le vide-grenier (terrain, place, rues…).

Vous pouvez aussi partager un stand avec un ami et ainsi vous relayer, vous entraider et passer le temps plus agréablement.

S’organiser à l’avance

N’attendez pas le dernier moment pour faire le tri de vos affaires.

Classez les objets que vous souhaitez revendre par genre : livres, jouets, vêtements bébé, enfants, chaussures et pensez à les protéger dans des caisses en plastiques ou dans de grands sacs étanches et résistants.

Sélectionner des objets en bon état et propres. La présentation des belles pièces doit être soignée. Vous vendrez plus facilement des vêtements bien pliés ou repassés et disposés sur un portant, des jouets dont les piles fonctionnent, des chaussures cirées…

Chargez la voiture la veille, munissez-vous de sacs plastiques (pour vos clients), d’un sac poubelle pour laisser le stand propre, une bâche en cas de pluie, des présentoirs et tables nécessaires, de chaises et d’un pique-nique. Prévoyez également un fond de caisse en petite monnaie.

Attention : certains objets sont interdits à la vente : contrefaçons, armes, revues pornographiques ou à caractère racistes ... La revente de boissons et de nourriture est soumise à des autorisations spéciales, certaines organisation les interdisent.

Jour de la vente

Prévoyez de vous installer tôt, avant que les rues ne deviennent impraticables. Par ailleurs, les "vrais" chineurs arrivent dés le début de la matinée.

Installez votre stand sans surcharge, quitte à ajouter des marchandises au cours de la journée. Il doit être accessible, agréable et attirer l’œil. Mettez en évidence vos objets de valeurs et gardez toujours votre argent sur vous.

Le marchandage fait parti du jeu, vous n’y échapperez pas !

Inutile de considérer le prix d’achat, les chineurs ne dépensent guère plus que quelques euros pour des vêtements, des livres ou des jouets.

Il est important de rester sympathique et poli, le but de la journée étant de passer avant tout un moment agréable.