Pêche du bar au lançon

La pêche du bar au lançon
La pêche du bar au lançon
Les bancs de lançons sont fréquemment attaqués par les bars en chasse. Tout naturellement, le pêcheur utilise le lançon comme appât, avec des résultats excellents.


Trouver les lançons

La première étape est de trouver vos appâts. Le lançon est un petit poisson côtier qui présente l'étonnante particularité de s'enfouir dans le sable à marée basse. Il faudra donc vous rendre sur la plage lors d'une grande marée, à la fin du baissant.

Il faut déloger les lançons à l’aide d’un buttoir à pommes de terre
Il faut déloger les lançons à l’aide d’un buttoir à pommes de terre

Il est nécessaire de creuser des sillons à l'aide d'un butoir à pommes de terre. Les lançons vont être délogés de leur abri sableux. Il faudra alors les saisir prestement avant qu'ils ne retournent dans le sable.

Le lançon fait un excellent appât

Le lançon est un appât fantastique pour le bar. Il frétille bien sur l'hameçon et se voit de très loin. Tous les carnassiers sont susceptibles de manger ce petit poisson

Le lançon est consommé par tous les carnassiers
Le lançon est consommé par tous les carnassiers

Notez que les gros lançons sont souvent en pleine eau. Ces gros spécimens peuvent servir d'appât pour les gros bars. On peut capturer ces beaux lançons en utilisant un train de petites plumes, vendu dans le commerce sous le nom de mitraillette à lançon.

Le montage et les lieux de pêche au lançon

Il existe deux approches. Soit on pêche dans peu de profondeur, le long des rochers ou sur les bancs de sables. Il faudra alors laisser le lançon partir avec le courant. La ligne ne comporte qu'un hameçon numéro 2 et une cendrée placée 1 mètre avant l'hameçon. Cette ligne très légère dérivera au gré des courants.

Dans plus de profondeur, il est préférable d'utiliser un émerillon pater-noster, auquel on accrochera une plombée suffisante pour descendre vers le fond. Le bas de ligne fera au moins 1 mètre. Là encore, un hameçon numéro 2 fera l'affaire.

Le plus souvent, l'hameçon est passé par les orbites du lançon, en longeant le toit crânien, sans abîmer les yeux du poisson. Ainsi placé, le lançon n'est pratiquement pas blessé et frétille parfaitement sur l'hameçon. C'est aussi cette mobilité qui le rend si attractif pour le bar.

Ce pêcheur est en train de combattre un bar
Ce pêcheur est en train de combattre un bar

La touche est souvent violente. Il faut l'accompagner en baissant la canne, puis ferrer énergiquement, le combat peut alors commencer. S'il y a des rochers, bridez votre poisson d'entrée.

La pêche du bar au lançon : une technique efficace

La pêche au lançon est très efficace
La pêche au lançon est très efficace

Lorsque les bars sont localisés, le lançon peut s'avérer incroyablement rentable. L'avantage de cette technique est que les bars sont souvent pris en bordure de gueule, avec un seul hameçon à enlever. Du coup il est aisé de remettre son poisson à l'eau, s'il ne fait pas la taille. De même, si l'on a pris beaucoup de bars, inutile d'en garder plus que ce que l'on peut consommer. La ressource n'est pas inépuisable et il ne faut pas hésiter à relâcher son poisson.

Cet article a recueilli 11 avis. 91% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : techniques de pêche