Pêche au gros : les techniques

Techniques de la pêche au gros
Techniques de la pêche au gros
La pêche des grands poissons tropicaux est une expérience à ne pas rater. Auparavant, le terme « Pêche au gros » désignait surtout la recherche des thons et marlins en traîne. Mais on peut maintenant pêcher une multitude de grandes espèces avec des techniques plus modernes.


Le choix de la technique : traîne, popping, jigging

Si vous voulez vous consacrer exclusivement à la recherche des grands poissons à rostre, comme l'espadon ou les différentes espèces de marlins, la pêche à la traîne reste la meilleure technique.

Pêche de la carangue
Pêche de la carangue

Si vous voulez capturer d'autres grandes espèces tropicales, par exemple les carangues, d'autres techniques apparues plus récemment sont plus efficaces et plus sportives. Il s'agit notamment du popping et du jigging, deux techniques que nous allons présenter en détails

Le popping

Ce terme désigne l'utilisation de poppers, des leurres de surface caractérisés par une partie antérieure concave, cette concavité entraîne un bruit caractéristique en surface, un « pop » qui a donné le nom du leurre et de la technique. Il faut ramener le leurre par à-coups pour produire le maximum de bruits et de gerbe d'eau.

Un popper, reconnaissable à sa face antérieure concave
Un popper, reconnaissable à sa face antérieure concave

Cela attire les prédateurs qui gratifient le pêcheur d'une magnifique attaque en surface.

Le popper est incroyablement efficace sur les carangues, en particulier la carangue ignobilis, la plus grande de toutes. Voir des poissons pouvant dépasser 60 kilos attaquer un leurre en surface est un vrai plaisir. Cette attaque est très violente. Le choc dans la canne et le combat qui suit impliquent une bonne condition physique de la part du pêcheur.

Outre les carangues, on peut capturer de nombreux grands carnassiers tropicaux. Par exemple les carpes rouges, les barracudas, les coryphènes, les mérous, les requins, et la liste est longue.

Le popping se pratique avant tout dans les régions tropicales. On pêche en général depuis un bateau, car il faut régulièrement changer de postes. Le plus souvent on lance vers les obstacles, comme les récifs ou la berge des îles. Cela permet de capturer de nombreuses espèces côtières ou récifales. Mais pour capturer la grosse carangue, il est souvent plus efficace de pêcher les courants sur des zones plus profondes. Le principe et de croiser un groupe de gros spécimens en déplacement.

Les stickbaits sont également efficaces
Les stickbaits sont également efficaces

N'oublions pas qu'il possible d'utiliser des stickbaits de sub-surface ou de surface à la place des poppers. Ces leurres sont souvent redoutables et permettent de décider les poissons qui rechignent parfois à attaquer les poppers. Pour le reste du matériel, le lecteur est invité à consulter la fiche sur le matériel pour la pêche au gros.

Le jiiging

Le jig permet de pêcher en profondeur
Le jig permet de pêcher en profondeur

A l'inverse du popping, le jigging est une technique destinée à rechercher les poissons en profondeur. Le leurre est un jig, un leurre très dense à dandiner à diverses hauteurs de la colonne d'eau. Les reflets et les mouvements du leurre attirent de très gros poissons de fond et de mi-eau, comme les mérous, les sérioles, les thons à dents de chiens et les grosses carangues.

C'est une pêche extrêmement physique. Le combat avec un gros thon à dents de chien est particulièrement éprouvant. Mais l'action de pêche est également épuisante. Songez qu'il faut parfois dandiner des leurres de 600 grammes, notamment pour aller chercher des poissons de fond comme les différentes espèces de jobfish.

Le jigging est une pêche très éprouvante
Le jigging est une pêche très éprouvante

Dandiner un tel leurre implique une bonne forme. Le mouvement du leurre doit être très rapide. C'est particulièrement vrai pour la recherche du thon. Le pêcheur doit d'abord trouver la bonne profondeur de pêche. On laisse donc descendre son jig au fond puis on le remonte par à-coups jusqu'à la surface, à grande vitesse. Lorsqu'il y a 100 mètres de fond, cette technique est très épuisante.

La pêche au gros : une pêche physique

Pour conclure, toutes les pêches tropicales des grandes espèces sont particulièrement physiques et excitantes, avec une petite préférence pour le popping, qui rajoute une dimension visuelle à l'exaltation du combat et de la capture.

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : techniques de pêche