Pêche du saumon atlantique

Pêcher la saumon atlantique
Pêcher la saumon atlantique
Symbole des eaux pures, le saumon est l'un des plus beaux poissons de nos eaux. Il faut cependant beaucoup de ténacité pour prendre un saumon en France. La saumon reste en densité assez faible dans nos rivières.


Le saumon : une espèce maintenue tant bien que mal

La destruction de l'habitat du saumon durant les 19ème et 20ème siècles a presque éliminé ce poisson de nos eaux. Des efforts de réimplantation et d'entretien des frayères ont permis de maintenir l'espèce, mais il s'agit toujours d'un équilibre précaire. Il reste cependant possible de prendre des saumons en France, principalement en Bretagne et en Normandie.

Connaître le cycle biologique du saumon

Le pêcheur doit s'adapter au cycle de reproduction du saumon atlantique, qui effectue sa croissance en mer mais se reproduit dans les rivières et ruisseaux. Il faut savoir que certains saumons reviennent dans les rivières après moins d'un an en mer alors que d'autres en passent deux. Cela conditionne la pêche dans nos rivières.

A l'ouverture de la pêche, en mars, au peut espérer prendre des « saumons de printemps ». Ce sont des saumons ayant passé au minimum deux ans en mer et atteignant une bonne taille (plus de 5 kilos). Vers septembre, juste avant la fermeture, on prendra des « castillons ». Ce sont des saumons plus petits (2-3 kilos), n'ayant passé que peu de temps en mer et revenant pour la ponte d'hiver.

Cuiller, ver, bouquet et mouche

On peut pêcher le saumon à la cuiller, à la grappe de ver, au bouquet ou encore pêcher le saumon à la mouche. Rappelons que le saumon ne se nourrit pas durant sa remontée des rivières. Il attaque les leurres et les appâts du pêcheur par pure reflexe de carnassier car son intestin commence à se réduire et la digestion est impossible.

Il faut bien plomber sa ligne pour pêcher le saumon à la cuiller
Il faut bien plomber sa ligne pour pêcher le saumon à la cuiller

En début de saison, une grosse grappe de lombrics présentée à proximité du fond peut donner de bons résultats. Les pêcheurs préférant la pêche au leurre pourront utiliser de grosses cuillers tournantes, des ondulantes ou encore un devon. Dans tous les cas, le leurre devra passer près du fond. Si la cuiller n'est pas assez lourde, on placera des plombs additionnels 1,50 mètres avant le leurre.

Le bouquet est également un appât excellent. Il s'agit de présenter une grosse crevette rose (le bouquet) dans le courant, soit en montage direct, soit avec un flotteur. Là encore, il s'agit d'un reflexe d'attaque, d'autant qu'on ne trouve pas de bouquet en eau douce.

En fin de saison, les castillons seront très réceptifs aux mouches à saumons. Ces petits saumons donnent beaucoup de plaisir par leur combat décidé. La pêche du saumon est en fait une sorte de pêche au leurre. Les mouches n'imitent aucunement un insecte mais sont très colorées. Le pêcheur doit les ramener par à-coups.

Soignez tous les ustensiles

Il faut soigner la qualité de tous les ustensiles pour finaliser sa prise
Il faut soigner la qualité de tous les ustensiles pour finaliser sa prise

Pour cette pêche, il faut vraiment choisir des bons hameçons ainsi que des bons émerillons et anneaux brisés. Il est préférable de changer les hameçons d'origine de vos cuillers pour des modèles Owner. De même, soignez la qualité de vos agrafes si vous en utilisez. Choisissez un modèle qui résiste à 40 kilos, pour garder une bonne marge. Rappelez-vous qu'il faudra parfois stopper net le départ d'un saumon, notamment s'il se dirige vers les branches.

Saisir le saumon

On peut finaliser sa capture en prenant le saumon par le pédoncule caudal
On peut finaliser sa capture en prenant le saumon par le pédoncule caudal

Enfin, après le combat, il faudra sortir le saumon de l'eau. On peut le saisir à la main, le mettre à l'épuisette ou le gaffer. Si vous n'avez pas envie de transporter une gaffe ou une épuisette avec vous, il faut apprendre à saisir le saumon par la caudale. On le tient très fermement par le pédoncule caudal, la main venant butter contre la nageoire caudale. Ce n'est pas si facile car l'animal est glissant, mais c'est un bon moyen de prendre le poisson.