Tout savoir sur le permis de conduire à 1 euro et les aides de l'État

Le permis de conduire revient, pour beaucoup, trop cher.
Le permis de conduire revient, pour beaucoup, trop cher.
Destinées aux personnes à faibles revenus, des aides financières sont prévues pour passer le permis de conduire. Voici les démarches à effectuer pour en bénéficier.


Le permis à 1 euro

En quoi consiste le permis à 1 euro ?

Le permis à 1 euro  est destiné aux jeunes âgés de 16 à 25 ans au plus à la date de signature du contrat, souhaitant passer le permis A ou B. Il s'agit d'un prêt à taux zéro  souscrit par le bénéficiaire pour lui permettre de financer la formation à la conduite. Cette aide ne peut être accordée qu'une seule fois à la même personne et cette même personne ne doit jamais avoir été déjà titulaire du permis A ou B.

Conditions d'attribution de l'aide

  • l'auto-école doit être partenaire de l'opération « permis à 1 euro » ;
  • l'établissement (banque, établissement de crédit ou compagnie d'assurance) qui octroie le prêt doit avoir passé une convention avec l'État. Il recevra en effet une compensation financière de la part de l'État ;
  • le montant du prêt doit être égal à 800 euros, 1 000 euros ou 1 200 euros sans dépasser le montant inscrit dans le contrat de formation ou à 600 euros si une aide complémentaire directe de l'État ou d'une collectivité locale a été obtenue ;
  • le montant du prêt peut être versé sur le compte du souscripteur du prêt ou sur le compte de l'école de conduite ;
  • les mensualités de remboursement du prêt ne peuvent dépasser 30 euros.

Etapes à suivre pour bénéficier du permis de conduire à 1 euro

  • choisissez une auto-école participant à l'opération "permis à 1 euro" et signez le contrat de formation qui vous est proposé ;
  • rendez-vous dans une banque, un établissement de crédit  ou une compagnie d'assurance. Après examen du dossier, l'établissement peut vous accorder le prêt. Il peut aussi vous demander des garanties financières  ou encore exiger une caution. Si vous êtes mineur (conduite accompagnée), ce sont vos parents qui souscriront le prêt.

Autres aides de l'état pour passer son permis de conduire

L'État a mis en place d'autres aides permettant à certaines personnes de passer leur permis de conduire :

  • Pôle-emploi peut aider les chômeurs à passer la catégorie B du permis de conduire. Cette aide, versée à l'école de conduite, ne peut dépasser 1 200 euros.
  • l'Agefiph  (Association de gestion du fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées) prévoit une aide aux personnes souffrant d'un handicap. Elle est prévue lorsque le permis de conduire est nécessaire à la personne pour garder son emploi ou pour obtenir un emploi. D'un montant ne pouvant excéder 1 000 euros, elle permet de compenser le surcoût entraîné par le handicap.

Les professionnels à votre service :

  • Auto-écoles
  • Pôle Emploi
  • Organismes de crédit
  • Banques
  • Compagnies d'assurances