Connaître les petits outils de jardin

Les petits outils de jardin à connaître
Les petits outils de jardin à connaître
Tout aussi efficaces que les grands, de nombreux petits outils à main vous facilitent la tâche : pour jardiner les massifs, les rocailles, les balconnières, pour tailler une bordure, pour couper des fleurs…


Petite pelle

Pour creuser et remuer la terre, déplacer les plantes sans les déraciner, dépoter et rempoter, épandre du terreau ou de l’engrais, il vous faut une petite pelle.

Souvent appelée "transplantoir", c’est l’outil de base du jardinier. Avec ses bords légèrement relevés, sa petite taille (7 cm de largeur de travail en moyenne pour 30 cm de longueur), elle est tout indiquée dans les massifs mais aussi dans les pots et jardinières pour creuser des trous et égaliser la terre.

Le plus souvent tout en acier, certaines ont un manche en bois ou en plastique.

Plantoir

Plantoir à bulbes © Jardiland
Plantoir à bulbes © Jardiland

Pour la mise en place ou le repiquage des bulbes, il vous faut un plantoir.

Cet outil en acier de forme cylindrique sert à creuser un trou prêt à accueillir des petites mottes.

La terre extraite est retenue et peut être réinsérée après la plantation à l’aide d’un mécanisme spécial.

Griffe

Griffe © Fiskars
Griffe © Fiskars

Ce petit instrument crochu est très précieux pour ameublir, retourner et sarcler les sols de secs.

Il peut servir aussi pour mélanger les engrais avec la terre.

Sécateur

Sécateur © Fiskars
Sécateur © Fiskars

Cet outil de taille est l’un des plus utilisés au jardin. Il sert aussi bien à élaguer les branches au bois dur ou sec (arbustes, rosiers), à la taille "verte" (fleurs) qu’à la cueillette (fruits).

Léger, le sécateur possède des lames croisées incurvées, la seconde étant une contre-lame plus large et plus épaisse. La poignée à 2 branches réunies par un ressort peut être fermée par une lanière ou un fermoir à poussoir pour une sécurité renforcée.

D’une longueur d’environ 20 cm (manche compris), le sécateur doit posséder une lame bien affûtée pour une coupe nette et franche.

Attention : les rameaux à couper ne doivent pas excéder 2 cm d’épaisseur !

Cisaille à haie

Cisaille à haie © Fiskars
Cisaille à haie © Fiskars

C’est l’instrument universel pour tailler les haies, couper les gourmands ou même le gazon.

Les lames croisées courtes ou longues (de 20 à 50 cm), selon la largeur de travail, possèdent un large biseau bien affûté.

Les poignées sont le plus souvent longues (de 25 à 90 cm) pour une bonne prise en main. La plupart possèdent des amortisseurs au niveau de la butée, pour plus de souplesse.

Le réglage de la coupe peut parfois être réalisé grâce à un bouton au centre de la croisée.

Couteaux désherbeurs

Couteau désherbeur © Gardena
Couteau désherbeur © Gardena

Pour ôter les mauvaises herbes, que ce soit dans les allées, au potager ou dans les massifs, il vous faut un couteau à pissenlits (ou à mauvaises herbes).

Entre les dalles, dans la rocaille, un couteau-crochet est particulièrement adapté.

Dans la pelouse, un tire-racine sera en revanche plus efficace pour extirper les mauvaises herbes à forte racine (pissenlits, marguerites).

Tous s’utilisent sans effort, par mouvement de bascule, de préférence sur terrain humide.

Couteau-serpette

Serpette © Botanic
Serpette © Botanic

A lame recourbée, il est destiné à couper les petites branches d’arbres et à greffer la vigne.

Aujourd’hui, il sert tout autant pour greffer les arbres fruitiers, nettoyer les plaies de taille, que pour couper les fleurs et d’autres petits travaux de coupe.

Les modèles les plus courants ont une lame en inox de 10 cm de longueur environ.