Mon enfant refuse d'aller à l'école

La phobie scolaire
La phobie scolaire
Il arrive parfois qu'un enfant éprouve quelques difficultés à aller régulièrement à l'école, qu'il se sente seul, qu'il ait peu d'amis, et qu'il n'aime pas l'école. S'agit-il pour autant d'un enfant ayant une phobie scolaire ?


Que signifie être phobique ?

Une phobie est définie de façon générale comme une peur prononcée et persistante envers un objet particulier ou une situation qui objectivement ne présentent pas un danger réel (1).
Les phobies sont relativement fréquentes chez le petit enfant et disparaissent avec le temps.
Pour parler de phobie, il faut que la peur éprouvée soit importante, non contrôlable, accompagnée de manifestations comportementales de peur, et cela sur une période d'au moins 6 mois. (2)

Qu’est ce que la phobie scolaire ?

La phobie scolaire est un trouble qui touche environ 1,7% des enfants en âge d'aller à l'école (3). La phobie scolaire est la peur prononcée pour le milieu scolaire. Elle se manifeste le plus souvent lors du départ pour l'école.
L'enfant est alors souvent agité et/ou se plaint de douleurs pour éviter d'aller en cours. Parfois, il peut avoir de réelles crises de paniques. Les phobies scolaires provoquent, de plus, fréquemment l'isolement de l'enfant.
La phobie scolaire peut apparaître progressivement mais elle est le plus souvent caractérisée par une interruption brusque de la scolarité, en début d'année ou lors d'un retour de vacances (4). Elle fait généralement suite à un événement marquant pour l'enfant qui n'a pas forcement de liens avec sa scolarité (4).

Quelles sont les causes des phobies scolaires ?

Il existe plusieurs causes de phobies scolaires (3) (4):

  • l'angoisse de séparation : lorsque l'enfant est séparé des personnes auxquelles il est attaché cela peut revêtir pour lui un aspect très angoissant. Lorsque l'anxiété est intense, elle peut déboucher sur une phobie scolaire.
  • la phobie du lieu de l'école : la peur de l'enfant se concentre, ici, sur un aspect de l'environnement scolaire comme par exemple, la peur de l'agressivité de ses camarades.
  • l'existence d'un traumatisme : des événements comme un divorce, une agression, un vol d'affaire personnelle, un décès, un déménagement ... peuvent engendrer un traumatisme pouvant s'exprimer par une phobie scolaire.
  • la relation parents/enfant : parfois, les parents sont eux-mêmes victimes d'angoisse de séparation et l'induisent à leur enfant.


Si jamais vous pensez qu'un enfant souffre de phobie scolaire, n'hésitez pas à en parler avec un psychologue. Il est important de pouvoir prendre en charge ce trouble pour éviter la déscolarisation de l'enfant et le développement d'un échec scolaire.

Bibliographie

(1) J, DUMAS, Psychopathologie de l'enfant et de l'adolescent (2007).
(2) DSM-IV-TR
(3) H, DESOMBRE et al. Le refus anxieux de l'école in Archive pédiatrique
(4) JL, SUDRES et al. La phobie scolaire : symptôme, entité spécifique, syncrétisme ou syndrome d'inadaptation ? 2004