Pilule oubliée : les bons réflexes

Que faire lorsque l'on oublie de prendre sa pillule ?
Que faire lorsque l'on oublie de prendre sa pillule ?
Les oublis de pilule sont des causes fréquentes d’interruption de grossesse. Les bons réflexes à adopter pour éviter les mauvaises surprises.


Oubli de moins de 12h

Il n’y a aucun souci à vous faire. En prenant immédiatement le comprimé oublié et le comprimé suivant à l’heure habituelle, vous serez totalement protégée.

Attention aux pilules microdosées progestatives pour lesquelles ce délai sera réduit à 3 heures. Pour ces dernières, si l’oubli remonte à plus de 3 heures, reportez-vous au paragraphe suivant.

Oubli de plus de 12h

Prenez immédiatement le comprimé oublié puis continuez la plaquette normalement. Utilisez parallèlement un autre moyen de contraception jusqu’à la fin de la plaquette et pendant la semaine d’arrêt.

Si l’oubli a eu lieu pendant la dernière semaine de la plaquette, finissez-la et enchaînez sur la suivante sans observer l’arrêt de 7 jours. Dans ce cas, le moyen de contraception supplémentaire devra être maintenu jusqu’au dixième jour de la nouvelle plaquette.

En cas de rapports durant les 3 jours précédant cet oubli, il vous faudra avoir recours à une contraception d’urgence.

Plaquette redémarrée trop tard

Si l’oubli est de 1 à 3 jours, commencez immédiatement la plaquette et utilisez simultanément un autre moyen de contraception pendant 15 jours.

Si l’oubli est plus important, attendez les prochaines règles pour commencer à nouveau une plaquette dès le premier jour de ces règles. Entre-temps, utilisez un autre moyen de contraception.

En cas de rapports durant les 3 jours précédant cet oubli, il vous faudra avoir recours à une contraception d’urgence.

Contraception d’urgence

Deux produits sont disponibles pour un besoin urgent de contraception :

- la pilule du lendemain : disponible sans ordonnance dans les pharmacies, les plannings familiaux et les infirmeries scolaires. Gratuite pour les mineures, elle permet de diminuer fortement le risque de grossesse après un rapport non protégé. Si le comprimé est pris dans les 24 heures qui suivent, son efficacité contraceptive est de 95%. Elle tombe ensuite à 58% s'il est pris dans les 48 ou 72 heures.

- la pilule du sur-lendemain : apparue plus récemment, son efficacité de 95% reste elle constante dans les 5 jours qui suivent le rapport. Mais attention, si elle est à présent prise en charge par l’Assurance Maladie, elle reste soumise à prescription médicale.

Ces deux contraceptifs d’urgence peuvent provoquer des nausées, des maux de tête ou de ventre, des petits saignements sans gravité qui disparaissent en général rapidement.

Pilules du lendemain et du sur-lendemain ne protègent en rien des MST. Si vous pensez qu'il existe un risque de contamination, contactez immédiatement SIDA INFO SERVICE (Tel : 0 800 840 800) ou les urgences d'un hôpital. Dans les 48 heures suivant le rapport, un traitement préventif peut en effet vous être proposé.

Troubles digestifs : attention

En cas de vomissements ou de diarrhée dans les 3 heures après la prise de la pilule, celle-ci n’est plus efficace. Reprenez un comprimé et utilisez un autre moyen contraceptif si vos troubles digestifs persistent.