Piscine : quel dispositif de sécurité installer ?

Quel dispositif de sécurité choisir pour votre piscine ?
Quel dispositif de sécurité choisir pour votre piscine ?
Depuis le 1er janvier 2006, la loi impose pour toutes les piscines particulières d'installer un dispositif de sécurité adapté. Les principaux dispositifs prévus par la loi sont les barrières de protection, les alarmes, les systèmes de couverture rigide et les abris. Comment choisir ? Quelques conseils.


Une loi stricte

La loi sur la sécurité des piscines est extrêmement stricte en France. Ainsi, "depuis le 1er janvier 2006, tous les propriétaires de piscines à usage individuel ou collectif de plein air, dont le bassin est enterré ou semi enterré doivent équiper leur installation d'un système de protection autour ou sur la piscine afin de protéger les enfants en bas âge de la noyade. Seules les piscines situées dans un bâtiment, ainsi que celles posées sur le sol, gonflables ou démontables ne sont pas concernées par cette remise aux normes."

En cas de non respect de cette loi, "les contrevenants s'exposent à une amende de 45 000 € et à des sanctions pénales."

La loi prévoit des dispositifs de sécurité bien normés. Il s'agit soit de barrières de protection, soit d'une alarme (volumétrique ou périmétrique), soit d'un système de couverture rigide ou semi-rigide, soit enfin d'un abri. Quelque soit le dispositif choisi, il doit être dûment homologué et agréé (norme NF).

Les critères de choix

Tous les dispositifs de sécurité de piscine homologués sont fiables. Le choix entre les différents dispositifs agréés se fait selon trois principaux critères : le prix, l'esthétique recherchée et le type de bassin.

  • En termes de prix, le dispositif le moins cher est sans conteste l'alarme puisque les tarifs oscillent entre 400 et 3 000 € selon le système de détection choisi (immersion ou périmétrique). Les barrières de protection arrivent tout de suite après avec des tarifs variant de 1 000 à 10 000 € selon le matériau, la technologie choisie et la taille du bassin. Les solutions de protection les plus chères sont les couvertures rigides ou semi-rigides (de 1 200 € à plus de 9 000 € pour des volets roulants) et les abris (de 8 000 à plus de 30 000 €) ;
  • En termes d'esthétique, l'alarme de piscine arrive aussi en première place puisque les dispositifs du marché sont quasi invisibles. Les couvertures sont également particulièrement esthétiques. Abris et barrières de protection pointent en fin de liste. Les premiers cachent en effet à la vue des regards l'eau du bassin tandis que les secondes cassent les perspectives en emprisonnant le bassin ;
  • En termes de type de bassin, sachez que certains dispositifs s'adaptent plus ou moins bien selon le type de bassin. Dans le cas d'une piscine aux formes complexes ou courbées, la couverture de piscine ou encore l'abri de piscine sont des protections plus complexes à installer, ils conviennent mieux aux piscines de format standard.