Planter un abricotier

Planter un abricotier
Planter un abricotier
L'abricotier est un arbre fruitier d'environ cinq à six mètres de hauteur qui peut pousser partout en France en fonction de la variété choisie. Sa floraison précoce impose un emplacement protégé du froid lors de sa plantation. Au nord de la Loire, on choisira les variétés à floraisons plus tardives ou plus résistantes comme la Royal, la Bergeron ou encore la Pêche de Nancy. Les plus importants vergers de France se situent dans le Languedoc-Roussillon. 


Préparation du terrain

L'abricotier aime les terres profondes et bien drainées avec une petite préférence pour les sols caillouteux voire calcaires. Il a besoin de soleil pour pousser.

Même si cet arbre peut supporter le grand froid d'hiver, il craint tout de même le gel et les coups de froid en période de floraison et de fructification. Pour ne pas voir perdre vos futures récoltes, veillez à le planter dans une zone abritée du froid et du vent, idéalement contre un mur en pierre.

Culture de l'abricotier

L'abricotier peut être planté d'octobre à mars en évitant les périodes de gel. Creusez un trou d'environ 80 cm de diamètre et de profondeur. Si la terre est trop lourde ou argileuse dans le fond, décompactez-la et incorporez un engrais de fond dans le trou.

Si vous plantez votre arbre fruitier à racines nues, coupez les racines cassées ainsi qu'une partie du chevelu. Si votre abricotier est en motte, veillez à bien l'humidifier. Placez votre arbre dans le trou et comblez de terre en prenant soin de bien la tasser. Constituer ensuite une petite cuvette et arrosez copieusement de façon à remplir cette cuvette d'eau. N'hésitez pas à tuteurer votre arbre pour une meilleure tenue.

Taille de l'arbre fruitier

Comme les arbres à noyaux en général, l'abricotier supporte mal les tailles sévères. La première taille est à effectuer le premier hiver de la plantation. Puis, durant les premières années, il est nécessaire de pratiquer une simple taille de formation.

Lorsque l'arbre est bien formé, faites une taille de fructification en février :
  • éliminez le bois mort ;
  • raccourcissez les branches les plus longues ;
  • coupez les branches qui s'entrecroisent ou qui poussent vers l'intérieur.

Une seconde taille peut s'effectuer à l'automne, hors période de gel :

  • réduisez les branches ayant donné des fruits ;
  • supprimez les branches fragiles ou abîmées.

Récolte des abricots

La récolte des abricots commence dès mi-juin pour les variétés plantées dans le midi mais elle peut également débuter fin juillet-août pour celles plantées au nord de la Loire.

La maturité des fruits dépend de la variété choisie. Sachez néanmoins que certaines espèces ne poussent qu'au sud de la Loire.

Conserver sa récolte

Une fois cueilli, l'abricot doit être consommé assez rapidement.

On peut le conserver quelques jours au frais, mais le réfrigérateur lui fait perdre son goût.

Ce fruit supporte bien la congélation après avoir été dénoyauté.

Vous pouvez également sécher les abricots. Cette méthode permet une très longue conservation.

Valeurs nutritives et bienfaits de l'abricot

Riche en carotène et en vitamine A, l'abricot est bon pour l'hydratation de la peau.

Très riche en sels minéraux et en oligo-éléments, ce fruit est reconstituant après un effort physique. Favorisant la multiplication des globules rouges, il aide à combattre l’anémie et limiterait les risques de maladies cardio-vasculaires.

L'abricot frais ne contient que 47 calories pour 100 grammes.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : fruits