Planter des bruyères

Par : Michel Bernard - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
Difficulté :

Pour compléter votre lecture :

  • Tous nos articles sur les plantes de terre de bruyère
bruyere erica darleyensis

Erica darleyensis

Les bruyères sont très spectaculaires dans la nature où elles forment d'immenses tapis roses ou blancs. Elles ont un gros avantage : la diversité des espèces et des variétés permet de fleurir le jardin toute l'année. Un record !


Généralités sur les bruyères

Plantes arbustives couvre-sol, les bruyères sont très communes dans les landes de terre tourbeuse ou le long des chemins forestiers. Il en existe de nombreuses espèces, fleurissant soit en été (Calluna vulgaris, Erica vagans), soit en hiver (Erica carnea, Erica x darleyensis). Elles portent des petites fleurs aux coloris rose ou blanc et certaines variétés ont un feuillage qui se colore en hiver. Il est conseillé de réaliser des massifs à l'aide de plusieurs bruyères : leur couleur se modifiera au fil des saisons.

Conditions de plantation des bruyères

bruyere erica carnea aurea
Erica Carnea Aurea
Bien que rustique, la bruyère ne prospère que sous climat continental à hivers pas trop froids. Sinon, c'est une plante facile à tous points de vue. Elle tolère aussi bien les milieux secs qu'humides et n'est pas exigeante pour le sol, car elle supporte les terrains pauvres (sablonneux, par exemple). Seule nécessité incontournable : elle a besoin d'un substrat acide (terre de bruyère). Elle se plaît au mieux en zone ensoleillée où elle fleurit brillamment mais peut fort bien se contenter d'une place à la mi-ombre, où elle jouera tout aussi bien son rôle décoratif.

Où planter des bruyères

bruyere calluna vulgaris
Calluna vulgaris
Vous pouvez installer vos pieds partout au jardin. Ces plantes passe-partout se plaisent dans de nombreux milieux où elles font merveille : aussi bien en terrain découvert (prairies), abrité (bois clairs) pentu (talus) qu'aride (rocailles).

Plantez-les seules ou en association, en bordures le long des allées ou encore entre des arbustes, par exemple aux pieds de camélias et de rhododendrons.

Plantation

plantation bruyere
Planter la bruyère
Pour commencer la culture, il est préférable de vous procurer dans le commerce des plants en pots. Ainsi vos bruyères seront toutes prêtes à fleurir. Vous pouvez les planter toute l'année, sans difficulté, tant qu'il ne gèle pas.
planter bruyere
Plantation de la bruyère
Creusez d'abord des trous de la largeur et la profondeur des mottes. Chaque pied adulte mesurant de 30 à 60 cm de largeur, prévoyez des distances de plantation équivalentes. Ajoutez ensuite environ 15% de bon terreau ou de tourbe dans le trou de plantation et la plante poussera mieux.
motte tremper
Tremper la motte
A la plantation, ne mettez en terre que des mottes bien mouillées. Puis déposez au fond des trous les mottes dépotées. Ne les enterrez pas trop. L'arrosage est alors très important. La plante en a besoin dans les premiers temps pour s'installer en terre correctement.

Entretien

Arrosez vos bruyères régulièrement en prenant soin de baisser les apports d'eau en automne.
Après la floraison, éliminez les fleurs fanées, les parties sèches et contentez-vous de tailler les grosses touffes afin d'éviter que les plantes ne s'allongent.

Marcottage

marcottage bruyere
Marcottage de la bruyère
La multiplication des bruyères peut s'effectuer soit par division de la souche (à l'automne) lorsqu'elles sont âgées, soit par bouturage ou marcottage. Le marcottage est la solution la plus couramment pratiquée, car très facile. Ainsi vous pouvez recréer une nouvelle plante à partir d'un rameau. Au printemps ou en septembre-octobre, creusez une petite tranchée autour du pied mère, sélectionnez sur la plante de belles branches situées près du sol. Couchez-les après avoir incisé la tige sur la face inférieure. Maintenez-les sur le sol par un crochet métallique et recouvrez de terre la partie incisée. La terre doit rester humide jusqu'au sevrage à l'automne suivant. Au bout d'un an, rabattez les tiges enracinées et cultivez-les en petits pots pendant 12 semaines avant de les replanter en pleine terre.

Si votre sol est peu acide, optez pour des bruyères d'hiver (Erica x darleyensis), moins exigeantes en acidité que les bruyères d'été. Plantez-les en pots. Même en ville, elles s'y plairont très bien. Dans de grands bacs, associez plusieurs espèces de bruyères avec des azalées rustiques ou des petits conifères nains : effet garanti !


 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr