Planter un mimosa

Planter du mimosa
Planter du mimosa
Quelle floraison ! Lorsqu’il fleurit en hiver, cet arbre se couvre de milliers de fleurs jaune d’or. Son puissant parfum est un véritable enchantement. En principe réservé au Midi, l’arbre s’acclimate quand même plus au nord.


A savoir sur le mimosa

Le mimosa (Acacia dealbata) appartient au genre botanique des acacias. De toutes les espèces, c’est sans aucun doute le plus remarquable et le plus connu.

Ses fleurs d'or en petits pompons sont délicieusement parfumées, attirant les abeilles, les papillons, ce qui le rend bien sûr extrêmement populaire.

La floraison, très précoce, se produit de décembre à mars.

Il en existe plusieurs espèces dont le mimosa des quatre saisons ou mimosa d'été (Acacia retinoides), le mimosa de Sainte-Hélène (A. vestita) et d’autres (A. armata, A. cultiformis) peu rustiques (jusqu’à -5°C), de tailles plus petites et de ports variés.

Conseils de culture

Comme la plupart des variétés d'acacias, le mimosa est très facile à cultiver et a besoin de peu de soins une fois qu'il est bien établi.

L’arbre, de 10 m de hauteur (30 m dans sa contrée d'origine) est originaire d’Australie. Il est cultivé pour l’essentiel dans le Midi de la France, sur la Côte, mais il peut réussir aussi plus au nord, étant rustique jusqu’à - 10°C. Pour cela il doit être abrité en hiver, en particulier lors des gels prolongés (plus de 3 jours). Sa culture en pot est également possible, à condition de le rentrer en serre froide pendant l’hiver.

Cultiver un acacia peut être fait avec des boutures prises à partir d'un arbre ou par semis des graines. Les boutures doivent être prélevées au sommet des tiges pendant l'été, traitées par l'hormone de racine et gardées au chaud dans une terre riche et à l’humidité jusqu'à ce que les racines se développent.

La plantation se fait dans un lieu lumineux, idéalement en plein soleil. Il faut une terre très aérée, les acacias exigeant un bon drainage afin de prospérer. Pour cela, vous pouvez ajouter un peu de gravier et de sable au fond du trou de plantation. Lors de la mise en terre, à l’automne, vous ajouterez également un peu d’engrais, de terreau ou de fumier afin de fertiliser la terre. N’oubliez pas d’arroser copieusement après la plantation afin de bien mettre en relation les racines avec la terre.

Entretien du mimosa

L'arrosage doit être réalisé sans excès, seulement quand la terre a séché, car les acacias préfèrent des conditions un peu sèches.

Après la floraison, coupez les rameaux ayant fleuri, car l’arbre produit en abondance des gousses qui peuvent inutilement épuiser la plante.

Abritez vos jeunes plants de la faune sauvage peut être sage, car certains animaux peuvent trouver les jeunes feuilles tendres et savoureuses.

Une fois que vos plants auront grandi, ils deviendront tout à fait autonomes, exigeant très peu d'attention pour grandir et s'épanouir.