Planter des potimarrons

Culture des potimarrons
Culture des potimarrons
Originaire du Pérou et cultivé aujourd’hui dans tous les pays du monde, le potimarron est un légume de la famille des cucurbitacées. De culture identique aux membres de sa famille, le gel lui est fatal. Son subtil goût de châtaigne et sa chair fine le place, en terme de consommation, devant le potiron ou la courge. Au-delà de sa saveur, ce légume auréolé d’une connotation magique et féérique séduit petits et grands.


Préparation du terrain pour les potimarrons

Le potimarron aime la chaleur et apprécie les sols légers, frais mais également riches en compost et bien ameublis. 

Ce légume est très envahissant, pensez à lui réserver une place suffisamment grande dans votre potager afin qu’il puisse s’étendre convenablement.

Méthode de culture du potimarron

Si les semis sous abri peuvent être effectués dès la mi-avril, il faudra attendre la fin des gelées vers mai-juin pour semer directement en pleine terre.

Après avoir préparé et enrichi votre sol avec du compost, placez 3 graines dans chaque pot, à 2 centimètres de profondeur. Veillez à les espacer d’environ 2 mètres dans tous les sens. Recouvrez de terre et arrosez généreusement.

Pour faciliter la germination, il est recommandé de laisser tremper les graines une nuit dans de l’eau.

Après la levée, ne conservez que le plant le plus vigoureux. Quand ce dernier aura quatre ou cinq feuilles, taillez au-dessus des deuxièmes feuilles, cette opération favorise la bonne croissance de la plante.

Le potimarron nécessite un arrosage copieux et fréquent voire un bon paillage afin de maintenir un bon taux d’humidité dans le sol. Pour avoir de beaux fruits, n’en gardez pas plus de deux ou trois par tige.

Quand et comment récolter vos potimarrons ?

On récolte les potimarrons vers le mois d’octobre. Ils sont très sensibles au gelées, il est donc impératif de les rentrer avant leur première apparition.

Pour les cueillir, munissez-vous d’un sécateur et coupez le pédoncule du fruit en prenant soin qu’il soit le plus long possible. C’est le pédoncule qui favorise la bonne conservation du fruit. Veillez à les laisser sécher une journée au soleil avant de les rentrer.

Après la récolte, arrachez toute la plante et brûlez-la. Ne la mettez surtout pas dans votre compost : cette plante est sujette aux maladies, sans incidences sur vos fruits, mais qui pourraient altérer votre compost.

Comment conserver votre récolte ?

Ce légume doit être placé dans un endroit frais et aéré entre 10°C et 15°C pour optimiser sa conservation qui peut être de plusieurs mois. Mais une fois coupé, le potimarron ne se conserve que très peu de temps dans votre réfrigérateur.

Les potimarrons n’étant pas très lourd, environ 1,5 kilos, vous pouvez les conserver dans des filets suspendus dans votre cave ou dans un endroit frais et sec. Cette méthode prévient les risques de pourrissement du fruit.

Vertus du potimarron

Ce légume est un véritable aliment santé. Il est pauvre en calories mais riche en provitamines A et en vitamines B, C, D, E et PP. Il est également riche en minéraux et en bêtacarotène, vitamine qui aide à lutter contre les radicaux libres.

Cet article a recueilli 4 avis. 75% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".