> NOS SERVICES PRATIQUES
 
 

pose tomettes sol

Poser des tomettes au sol

Ce carrelage en terre cuite est un matériau rustique qui donne du caractère à une pièce. La pose de tomettes en intérieur, scellée sur chape, exige de la rigueur. Pour bien poser des tomettes, il faut :


  • trouver les tomettes ;

  • préparer le sol ;

  • poser des tomettes en commençant par le centre ;

  • effectuer les joints.


1

Pose tomettes : achat des matériaux

Vous pouvez trouver des tomettes en vente également sur Internet. La demande de ce matériau est légion. Les tomettes sont souvent de tonalité différente. Pour éviter un effet de répétition, mélangez les paquets.

Si vous récupérez des tomettes qui ont déjà été posées, nettoyez-les bien c'est-à-dire en les décrassant au savon noir puis en décapant les restes de mortier. L'opération est longue et fastidieuse.

2

Pose tomettes : la préparation de la chape de sol

A la différence du carrelage ou des carreaux de terre cuite minces, les tomettes se posent exclusivement de manière traditionnelle, sur chape fraîche. Il faut donc préparer un mortier de pose. Celui-ci est dosé à raison de 10 seaux de 10 litres de sable fin (0-5), 17 litres d'eau pour un sac de chaux NHL 5-Z de 35 kg. Cette variété de liant est un mélange adapté de chaux hydraulique et de ciment blanc. Le gâchage s'effectue en bétonnière.

3

Pose tomettes : couler la chape

delimitation zone travail
Délimiter la zone de travail

Sur le sol, déposez des guides de 5 cm de hauteur, des tasseaux bien droits par exemple, en parallèle, espacés de 1 m environ.
Videz le mortier de la bétonnière dans une brouette. Versez la brouette entre les guides.

Posez une grande règle de maçon en appui sur deux guides puis tirez la chape de mortier vers vous afin de l'égaliser. Faites glisser les tasseaux vers vous et garnissez le vide qu'ils ont laissé.

4

Pose de tomettes

maillet assurance adherence
Avec un maillet assurer l’adhérence

Faites tremper vos tomettes dans de l'eau avant la pose et égouttez-les. Débutez dans un angle de la pièce en prévoyant de poser 3 ou 4 rangées à la fois. Saupoudrez la surface de la chape de ciment sec. Déposez les tomettes, les unes à côté des autres, sans laisser d'espace, sur une surface d'un mètre carré environ.

Posez une grande planche sur les tomettes. Vérifiez le niveau et tapez franchement dessus avec un maillet de façon à ancrer les tomettes dans le mortier. Celui-ci doit légèrement refluer dans les joints.

Poursuivez la pose en scellant les dernières tomettes de cette section. Remettez en place les guides. Coulez une nouvelle portion de chape. Tirez à la règle et posez la section suivante. Lorsqu'une certaine surface est posée, vous pouvez marcher sur les tomettes à condition de disposer de grandes planches dessus.

5

Pose tomettes : la coupe

Pour couper une tomette, marquez profondément le trait de coupe avec une pointe acérée, un gros clou par exemple. Placez un ciseau de maçon (ou un burin plat) sur cette rainure. Donnez un coup de marteau. La tomette casse. De manière générale, les découpes sont très rares. Il suffit, avec un peu d'astuce, de ne pas poser les tomettes parfaitement jointives pour éviter, arrivé au bout d'une rangée, d'avoir à en recouper une.

6

Comment poser des tomettes : les joints

realisation finitions
Réaliser les finitions

Laissez sécher la chape au moins une semaine avant de réaliser les joints. Préparez une barbotine de ciment blanc (1 sac de 35 kg) et de sable fin (4 seaux) plutôt liquide (17 litres). Etalez ce mélange en surface des tomettes. Faites-le pénétrer dans les joints avec une grande raclette en caoutchouc.

Essuyez tout de suite les plus grosses bavures. Puis passez une éponge humide, fréquemment rincée, dès que le ciment débute sa prise et devient granuleux. Le lendemain, rincez une nouvelle fois les tomettes avec un shampooing pour voile de ciment. Renouvelez l'opération plusieurs fois, sur plusieurs jours, jusqu'à ce que les tomettes soient propres.

Il n'est pas recommandé d'appliquer une protection quelconque sur vos tomettes, qu'il s'agisse d'un vernis, d'huile lin, de siccatif ou de tout autre produit.

Pour vous faciliter la pose, il existe des règles en plastique qui remplacent les tasseaux de guidage. Comme elles sont fines, il n'est pas nécessaire de les enlever. Elles restent noyées dans la chape.



Pour vous protéger des gants ménagers épais feront l'affaire.



Si les tomettes restent un matériau onéreux elles ont aussi incomparable, comptez entre 20 à 50 € le m². Ainsi que 50 € pour le vernis, les tasseaux, le mortier, et le ciment. De plus, une meuleuse est fort utile pour la pose tomettes. Vous pouvez la louer à la journée entre 10 à 20 €.



Attention, pensez à prévoir 6 semaines de séchage.


 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr