Pourquoi décore t-on un sapin à Noël ?

Article mis à jour le 
Pourquoi décore t-on un sapin à Noël ?
Pourquoi décore t-on un sapin à Noël ?
Il fait partie des incontournables des Fêtes de Noël. Indispensable pour accueillir à ses pieds les cadeaux du Père Noël, le sapin a longtemps été un épicéa commun avant de se faire détrôner par le sapin de Nordmann, moins odorant, mais plus robuste une fois coupé. En 2014, 6,5 millions de sapins se sont vendus en France, dont 5,6 millions sont des sapins naturels, pour 0,9 million de sapins artificiels. La décoration de tous ces arbres représente donc un marché juteux. Banalisé dans l'hexagone depuis le XIXe siècle, le sapin de Noël était déjà de la fête dans les pays germaniques, pendant la Renaissance. Mais un certain nombre de légendes font remonter son origine à des temps encore plus anciens.


Des légendes en provenance de toute l'Europe

Chaque année, la décoration du sapin est un moment privilégié, qui rassemble toute la famille juste avant Noël. Une pratique qui aurait de très lointaines origines :

  • La légende de Saint Colomban : c'est le nom d'un missionnaire irlandais, immigré en France vers l'an 600. Dans l'intention de raconter la naissance de Jésus, il gravit, en compagnie d'un groupe de religieux, une montagne au sommet de laquelle se trouve un sapin très ancien. Pendant le récit, les religieux auraient éclairé le vieil arbre avec leurs torches : ainsi serait né le premier sapin illuminé.

  • La légende de Saint Boniface : ce religieux du VIIIe siècle avait pour mission de convertir au christianisme la Germanie, alors païenne. Lors d'une évangélisation, il abat un grand chêne, considéré par les Germains comme une incarnation du dieu Thor. Dans sa chute, le chêne détruit les arbres situés autour de lui, à l’exception d'un petit sapin. Cet événement, reconnu comme un miracle par Saint Boniface, expliquerait pourquoi depuis, de jeunes sapins sont plantés en Allemagne pour célébrer la naissance du Christ.

Une tradition germanique

Depuis la Renaissance, plusieurs récits décrivent comment le sapin de Noël s'est popularisé auprès de la population allemande :

  • Au début du XVIe siècle, Martin Luther, à l'origine du protestantisme, fasciné par le reflet des sapins enneigés dans la nuit, aurait tenté de reproduire cet effet en illuminant un sapin avec des bougies lors d'une veille de Noël.

  • Au cours du XIVe siècle, les familles bourgeoises d'Allemagne décorent les sapins avec des boules et des étoiles, en hommage au mythe des Rois Mages. La tradition pénètre ensuite en Alsace-Lorraine, par l’intermédiaire des immigrés allemands et convainc, de façon définitive, les Français.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".