Don de sang : pourquoi donner son sang ?

De bonnes raisons de donner son sang
De bonnes raisons de donner son sang
Le sang est essentiel à notre organisme. Certaines circonstances ou maladies privent les individus d'un sang de bonne qualité. Par ailleurs, en cas d'hémorragie, il est important de pouvoir compenser les pertes en sang. Cependant, il est possible de le transférer entre humains, d'où la création de procédures de récolte de sang à l'échelle mondiale.


Fonctions du sang

Le sang est vital dans notre organisme. Il assure ainsi des fonctions de :

  • transport : échange oxygène/gaz carbonique des poumons au reste du corps ; échange nutriments/déchets ;
  • régulation de la température et du ph ;
  • protection : les globules blancs produisent des anticorps contre les maladies et le phénomène de coagulation empêchent les pertes excessives de sang.

Un homme adulte a entre 5 et 6 litres de sang dans le corps ; une femme adulte, entre 4 et 5 litres et un enfant de 40 kg, environ 3 litres. Le sang se renouvèle en permanence et un prélèvement sanguin n'excède pas 500 ml de sang.

Il est important de pouvoir fournir du sang lors des soins apportés aux grands brûlés, aux personnes leucémiques, aux accidentés de la route ou toutes autres personnes ayant des globules rouges ou des plaquettes déficients.

Importance de la régularité du don

Le sang a tendance à se dégrader s'il n'est pas conservé dans de bonnes conditions, c'est pourquoi il faut régulièrement récolter des dons. La survie est de 42 jours pour les globules rouges, 5 jours pour les plaquettes et 1 an pour le plasma (congelé).

Les besoins en sang sont en constante augmentation. Ceci est le résultat de l'allongement de l'espérance de vie (2 tiers des transfusés ont plus de 60 ans) et également des progrès de la médecine en matière de traitement des cancers.

Sans risque sanitaire

Le don du sang est toujours réalisé par des professionnels de l'établissement français du sang (EFS). Le matériel utilisé est systématiquement neuf, stérilisé et détruit après utilisation.

L'EFS est un organisme public ayant le monopole de la transfusion sanguine. L'EFS gère la collecte, la préparation, la qualification des dons et garantit qualité et sécurité. L'établissement est également chargé de la distribution du sang aux hôpitaux et aux cliniques, de l'approvisionnement aux laboratoires (pour fabriquer les médicaments). Il est également au cœur des recherches scientifiques pour traiter les différentes maladies du sang.

Don du sang et réglementation

Le don du sang est protégé par la loi "bioéthique" (loi n°94-653 du 29 juillet 1994) qui interdit tout commerce du sang. De plus, le don du sang est définit comme :

  • un acte volontaire (aucune obligation morale, affective ou financière) ;
  • un acte bénévole (aucune contrepartie financière ou matérielle) ;
  • un acte anonyme (anonymat du donneur et anonymat du receveur) ;
  • un acte responsable (la franchise est nécessaire lors de l'entretien avec le médecin).