Pourquoi mon enfant raconte des mensonges ?

Par : Benjamin Barry-Colin - Dernière modification : 3 juin 2011 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |

Pour compléter votre lecture :

  • Tous nos articles sur le mensonge chez l'enfant
enfant mensonge

Les enfants et les mensonges

"La vérité sort de la bouche des enfants". Et, pourtant ! Tous les parents savent que leurs chers bambins mentent parfois « comme ils respirent ». Le mensonge est-il alors normal ?


Qu’est ce que le mensonge ?

Le mensonge est le fait de travestir de façon volontaire la réalité dans l'intention de tromper une personne. La notion d'acte volontaire est importante ici car si elle n'est pas présente on parlera alors plus volontiers de fabulation que de mensonge, ce qui est pathologique.

A quoi sert-il ?

Le mensonge chez l'enfant a plusieurs fonctions et peut être utilisé à différentes fins (2) (3) (4) :

  • pour changer, remodeler ou échapper à la réalité afin de l'embellir. On parlera de mensonge compensatoire ;
  • pour éviter une punition ou pour ne pas être reconnu responsable d'un acte ou d'une parole. On parlera alors de mensonge utilitaire ;
  • pour obtenir quelque chose d'une personne.

Le mensonge est-il normal chez un enfant ?

Il est tout à fait normal à certains âges de la vie et témoigne du bon développement de l'enfant.
Des psychologues américains, Talwar et Lee, ont étudié le mensonge chez l'enfant et ont établi que le mensonge apparaissait chez ce dernier dès l'âge de 3 ans mais sans qu'il ait conscience de ce que cela représente. La conscience de sa valeur, n'apparaît qu'à partir de 6 ans (2).
D'autres auteurs ont montré qu'environ 60% des enfants entre 6 et 8 ans mentent occasionnellement et 20% fréquemment (2).

A quoi sert le mensonge dans le développement de l’enfant ?

Le mensonge est une des composantes importantes du développement de l'enfant.
C'est à travers ce procédé que l'enfant découvre notamment que ses pensées lui appartiennent et que ses parents ne peuvent pas toutes les deviner. Le mensonge aide alors l'enfant à s'individualiser. Il construit sa propre façon de penser et le fait de manière différente de celle de ses parents (1).
De plus, lorsqu'un enfant grandit, il est de plus en plus souvent confronté à la réalité et, celle-ci n'est pas toujours très agréable. Le mensonge peut alors favoriser la « rêverie » et participer à prolonger la vie imaginaire ; c'est ici un moyen de transition et d'atténuation de la réalité (2).
Par ailleurs, le mensonge sert parfois à l'enfant à vérifier les limites qu'il peut franchir ou non par rapport à l'autorité parentale (4).
Enfin, l'apprentissage du mensonge peut aussi être un moyen de socialisation. Toutes les vérités n'étant pas bonnes à dire, le mensonge peut parfois être préféré, par empathie, à la vérité. L'empathie exprimant ici la capacité de celui qui utilise le mensonge, de se mettre à la place de quelqu'un d'autre en imaginant ce qu'il pourrait ressentir (2).

Mensonge et troubles psychologiques

Il est normal pour un enfant de mentir mais sous certaines conditions. Il y a des limites à ne pas franchir. Lorsque le mensonge est utilisé soit dans le but de s'inventer une autre existence soit pour fuir de manière importante la réalité, le mensonge peut alors s'avérer être pathologique et entrainer des conséquences lourdes pour l'enfant et ses parents.
Si vous connaissez un enfant dans cette situation, il est important de pouvoir en parler avec lui et, si les circonstances le demandent, d'éventuellement consulter un psychologue. Lorsqu'un enfant ment de manière répétée, persistante et pernicieuse, cela peut aboutir à des troubles du comportement (2).

Bibliographié

(1) J, DUMAS, Psychopathologie de l'enfant et de l'adolescent (2007).
(2) V, AUBRON et al. Mensonge et mythomanie chez l'enfant : approche psychodéveloppementale in Annales médico psychologiques (2007)
(3) J, GERVAIS et al. Children's persistant lying, gender différences and disruptive behaviors : longitudinal perspective. Int J Behav Dev
(4) V TALWAR et al. Development of lying to cancel a transgression: Children's control of expressive behaviors during verbal déception. Int J Behav Dev (2002)

Divorce, décès, contrat de mariage...

Un expert vous répond

Contacter un expert

x
 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu