Pratique du camping en pleine nature

Par : Lafuma - Dernière modification : 31 janvier 2011 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami

Pour compléter votre lecture :

  • Tous nos articles sur le camping
pratique camping nature

Pratique du camping en pleine nature

Le camping sauvage et le bivouac se ressemblent... Cependant il faut savoir qu'en France, , le premier est interdit par la loi tandis que le second est toléré. Dans quelles conditions pouvez-vous donc camper en pleine nature ?


Camper plusieurs jours au même endroit est interdit par la loi

En France, les terrains sont, soit propriété de l'Etat, soit propriété privée. Sans autorisation officielle de l'un ou de l'autre, s'installer au beau milieu d'un champ ou d'une forêt est passible d'une amende, d'au moins 70 euros. Dans un lieu ouvert, le camping sauvage serait considéré comme du squat, ce qui n'est évidemment pas autorisé et peut pousser les forces de l'ordre à intervenir.

Néanmoins le bivouac est toléré

Parce qu'il est considéré comme une installation temporaire d'une nuit, le bivouac est toléré à la différence du camping, qui sous-entend plusieurs jours d'installation. Mais le bivouac reste soumis à plusieurs conditions.

Sur une propriété privée, seule l'autorisation des propriétaires permet de bivouaquer. Quant aux propriétés de l'Etat, toutes ne sont pas ouvertes au bivouac.

Les Parcs Naturels, tels que le Parc de la Vanoise, accueillent pour la plupart le bivouac. Pour connaître les détails site par site, un règlement intérieur précise les conditions exactes de cette installation.

Les règles d’or du bivouac en pleine nature

En pleine nature, plusieurs règles d'or doivent être respectées. A fortiori dans un parc national. L'installation d'un bivouac est tolérée de 19h à 9h pour une nuit seulement.

Le campement doit être à au moins une heure de marche des axes routiers ; il peut être composé uniquement d'une tente légère dans laquelle on ne peut pas se mettre debout.

Dans le cas de parcs nationaux, le bivouac est autorisé à la seule condition qu'il soit situé près des refuges du parc. Il est bien sûr évident qu'il faut respecter le lieu en ne laissant aucune trace de votre passage (ordures, comportement, etc.).

Lorsque vous campez à proximité d'un refuge, vous avez généralement accès aux points d'eau et aux sanitaires du refuge.

En haute montagne, le bivouac est toléré pour des raisons de survie, une nuit seulement.
Reste à choisir votre tente, votre duvet et votre matériel pour découvrir les joies d'une nuit en pleine nature !

Remerciements à Dominique Giard, chargé de mission au parc national de la Vanoise.

 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr