Première séance de ciné de votre enfant

Emmener votre enfant pour la première fois au cinéma
Emmener votre enfant pour la première fois au cinéma
A l’idée d’aller voir un dessin animé, votre enfant ne tient plus en place. Pour que cet événement soit à la hauteur de ses espérances, quelques précautions s’imposent.


Ciblez le programme le mieux adapté

Il y a quelques années, la question du choix ne se posait même pas. Walt Disney sortait un dessin animé à l’occasion des fêtes de fin d’année et on y allait en famille les yeux fermés. Aujourd’hui, ce n’est plus si évident… Si les effets spéciaux et les réparties des héros séduisent les plus grands, les plus jeunes sont parfois dépassés.

Mieux vaut donc bien vous renseigner sur le contenu de l’histoire, regarder des extraits, demander l’avis d’autres parents avant de vous précipiter sur le dernier succès au box-office.

Attention à la durée du dessin animé

La plupart des films d'animation frôlent maintenant les 2 heures. Or à 4 ans la capacité d’attention dépasse rarement 15 minutes ! Les premières fois, mieux vaut donc choisir un programme qui n’excède pas 45 minutes, voire une heure, l’idéal restant un film découpé en courts métrages d'une quinzaine de minutes.

Prenez-le sur vos genoux

Même si vous avez pensé à emporter un réhausseur ou qu'il y en a à disponibilité dans la salle de cinéma, n’hésitez pas à prendre votre enfant avec vous s’il réclame vos bras.

Il est tout à fait compréhensible qu’il soit impressionné. Installé sur vos genoux, vous pourrez lui faire des petits commentaires rassurants à l’oreille et l’accompagner dans la progression de l’histoire s’il vous pose des questions.

Tant qu’il ne gêne pas les autres spectateurs, ne lui faites pas la guerre s’il s’agite un peu sur son siège et vous parle à l’oreille. Mais s’il est vraiment terrifié, mieux vaut quitter la salle sans faire sentir votre propre déception et retenter l’expérience dans quelques mois.

Ne l’accablez pas de questions en sortant

Voulant bien faire, on attend systématiquement que les enfants tirent profit de toute activité et on a tendance à les presser de questions sitôt les lumières revenues : tu as aimé, tu as compris … Or il y a déjà eu l’essentiel : le plaisir de partager ensemble un moment particulier.

Pour lui permettre de continuer l’histoire dans sa tête et de la "digérer", mieux vaut le laisser aller jouer tranquillement dans sa chambre. Il ne manquera pas de vous reparler de cette sortie de lui-même.