Prêt relais : 5 conseils pour se décider

Par : Michel Foulet - Dernière modification : 4 août 2012 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami

Pour compléter votre lecture :

  • Tous nos articles sur les prêts immobiliers
decision pret relais

Décider de prendre un prêt relais

Il n'est pas toujours possible de vendre son logement et d'acheter le suivant dans les bons délais, un prêt relais s'impose alors. Mais cette opération peut être très coûteuse. Voici 5 conseils pour ne pas vous tromper.


1. Etudiez les différentes possibilités

Il existe 3 types de prêts relais : sec, jumelé ou avec franchise totale. Le prêt sec dure de 1 à 2 ans et couvre 60 à 80% de la valeur de votre premier logement. Vous devez le compléter avec votre apport ou avec un prêt classique d'une autre banque. Le second est jumelé avec un prêt classique : il est souvent moins cher. Pour la troisième option, le prêt est jumelé avec un prêt amortissable accompagné d'un différé d'amortissement. La période de franchise totale peut durer jusqu'à 12 mois, le prêt relais étant signé pour 2 ans. Etudiez bien les trois possibilités.

2. Recherchez la meilleure offre

Prenez rendez-vous avec plusieurs banques. Négociez le taux de votre prêt relais et faites jouer la concurrence. En période de crise, les banques sont plus frileuses : montez un dossier solide.
Gardez une marge de manœuvre. Evaluez le montant du crédit par rapport au prix de vente de votre logement. Ne comptez pas au plus juste.

3. Négociez les frais

N'hésitez pas à négocier les frais de dossiers, ils sont souvent très importants sur les prêts secs. Les banques n'appliquent généralement pas de frais de dossiers pour les prêts jumelés.

4. Estimez correctement votre logement

Ne surestimez pas le prix de votre logement à vendre : faites-le évaluer par plusieurs professionnels de l'immobilier. Plus vous aurez du mal à vendre votre logement, plus cher sera le prêt.
Faites appel à un home stager si votre logement ne se vend pas. Ce petit investissement peut vous faire réaliser de grosses économies ensuite.

5. Anticipez

N'attendez pas la fin du prêt pour vous poser les bonnes questions. Un logement se vend en plusieurs mois en période de crise de l'immobilier. Si votre prêt relais dure, après 1 an, reprenez le dossier avec les différents intervenants (banque, notaire, agence immobilière...) pour mettre en place un plan d'action.

Si vous avez des inquiétudes sur la vente de votre logement, payer un loyer en attendant peut se révéler moins cher et plus prudent que de prendre un prêt relais.

En partenariat avec la Chambre des Notaires, Pratique.fr vous propose de compléter la lecture de cet article par la vidéo suivante : Acheter un bien immobilier à deux (pacsés, mariés, etc.)


 


 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr