Tout savoir sur les prêts relais

Prêts relais
Prêts relais
Vous avez enfin trouvé le bien de vos rêves, mais le seul moyen de financer l'acquisition est de mettre votre logement actuel sur le marché ? Pas de panique, il existe des prêts relais immobiliers qui peuvent vous aider à surmonter cette période de transition en attendant l'argent de la vente.


À quoi servent les prêts relais immobiliers ?

Les prêts relais sont des crédits immobiliers d'attente, accordés sur de courtes périodes avec des échéances allant de quelques semaines à quelques mois (pas plus de deux ans). Cette solution de financement a vocation à pallier un problème temporaire de trésorerie lorsque l'achat d'un bien immobilier doit nécessairement être réalisé avec le produit de la vente d'un autre bien.

Dans la majorité des cas, les particuliers ont recours aux prêts relais dans le but d'acheter un nouveau logement en attendant de trouver un acquéreur pour l'ancien. Lorsque le prêt relais suffit à lui seul à l'achat du bien immobilier, on parle de prêt relais sec. En revanche, lorsqu'il doit être complété par un second crédit immobilier traditionnel, on parle de prêt relais associé ou jumelé.

Que faut-il savoir sur les prêts relais immobiliers ?

Quel montant peut-on obtenir avec un prêt relais ?

Le montant d'un prêt relais est toujours calculé en fonction de la valeur réelle du bien immobilier destiné à être vendu. Pour cela, il faut disposer de l'estimation la plus précise possible en recourant par exemple aux services d'une agence immobilière. Surtout que les banques exigent le plus souvent l'expertise d'un professionnel en la matière. Les prêts relais représentent entre 50 % et 80 % de la valeur estimée, en fonction des caractéristiques du dossier.

Comment rembourser les intérêts du prêt relais ?

Lors de la demande auprès de votre banque, vous avez le choix entre :

  • le paiement mensuel des intérêts préalablement à la vente du bien. Dès lors, il ne restera plus que le capital emprunté à rembourser lorsque l'acheteur aura été trouvé ;
  • le paiement en différé et en une seule fois des intérêts, en même temps que le remboursement du capital emprunté. Le taux d'intérêt est alors plus élevé.

Que se passe-t-il en cas de bien invendu ?

Même correctement estimé, il arrive qu'un bien immobilier ne se vende pas pour de multiples raisons : retournement soudain du marché, crise économique, etc. En cas de difficultés, votre banque peut vous accorder certaines facilités au cas par cas, soit en prolongeant la durée du prêt relais soit en le transformant en prêt de long terme. Toutefois, il est également possible que la banque exige le remboursement immédiat du prêt relais à l'échéance prévue, même si le bien n'a pas été vendu...

Les professionnels à votre service :

  • Banques
  • Courtiers en crédit immobilier
  • Agences immobilières