> NOS SERVICES PRATIQUES
 
 

Prise en charge de l’enfant autiste

Par : Anne Sauger - Dernière modification : 5 juin 2013 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |

Pour compléter votre lecture :

  • Tous nos articles sur l'autisme infantile
prise charge enfant autiste

La prise en charge de l'enfant autiste

L’autisme infantile est un Trouble Envahissant du Développement qui touche l’enfant avant trois ans. Plus le diagnostic est précoce, plus la prise en charge sera efficace. En quoi peut consister cette prise en charge ? Et comment aider les parents ?


Prise en charge précoce : pourquoi ?

Une prise en charge précoce est essentielle car les caractéristiques de l’autisme (communication perturbée, interactions sociales, comportements répétitifs…) handicapent l’enfant. Plus la prise en charge tarde, plus les comportements inadaptés vont s’installer dans sa vie.

La prise en charge doit être adaptée à chaque enfant, à son comportement, ses particularités et sa personnalité.

Si elle ne permet pas, à l’heure actuelle, de guérir l’autisme, elle permet à l’enfant une meilleure évolution vers plus d’autonomie et de communication.

Prise en charge : comment et par qui ?

La pose du diagnostic doit être précoce car de celui-ci va dépendre la prise en charge. Il existe de nombreuses méthodes pour aider un enfant autiste, qui présente un développement "différent". Parmi celles-ci, citons les thérapies de la communication et celles du comportement.

Méthode basée sur la communication : la méthode PECS (Picture Exchange Communication System) est un moyen alternatif de communication qui aide à initier le langage grâce à un échange d’images.

Méthodes comportementales :

  • ABA (Applied Behavior Analysis) : c’est un programme d’intervention comportementale précoce et intensif, basé sur les principes de la psychologie du comportement. L’apprentissage de chaque compétence est coupé en phases, avec des renforcements ;
  • TEACHC (Treatment and Education of Autistic and related Communication Handicapped Children) : dans cette méthode, les apprentissages reposent sur une structure simplifiée et répétitive de la tâche à accomplir.

Les intervenants auprès de l’enfant peuvent être l’orthophoniste, le psychologue, le psychomotricien…

La difficulté est de trouver la ou les méthodes les plus adaptées à l’enfant et à ses besoins dans les diverses étapes de son développement, car il n’existe pas de méthode unique applicable à chacun.

Déculpabiliser et impliquer les parents

Les parents ne sont pour rien dans le trouble de l’enfant. Mais ils ont un rôle primordial à jouer. Ce sont des partenaires à part entière dans la prise en charge de leur enfant, tout en restant dans leur rôle de parents.

On parle souvent de "parcours du combattant" pour les parents. Et encore actuellement, de nombreuses associations dénoncent le manque de moyens et de structures. Il existe quand même des Centres de Ressources Autisme en France qui s’adressent aux enfants, aux familles, aux professionnels… S’appuyant sur des équipes pluridisciplinaires, leur but est d’aider, accueillir, évaluer, informer, former et conseiller. Une liste complète est disponible sur le site www.autismefrance.org.

Scolarité

Selon le niveau de handicap, l’intégration scolaire est tout à fait possible avec un enseignement adapté pour accéder aux apprentissages.
La présence d’une auxiliaire de vie scolaire (AVS) est souhaitable.

N’hésitez pas à rencontrer à l’avance l’enseignant(e) puis régulièrement, car il ou elle devra également s’impliquer pour communiquer et travailler avec l’enfant.

Divorce, décès, contrat de mariage...

Un expert vous répond

Contacter un expert

x
 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr