Comment changer de banque ?

Changer sa banque © Flickr/dno1967b
Changer sa banque © Flickr/dno1967b
Changer de banque est aujourd’hui une formalité commune et relativement simple. Depuis 2009 et l’instauration du service d’aide à la mobilité bancaire, les formalités auprès des différents organismes créditeurs ou débiteurs peuvent être effectuées par la nouvelle banque elle-même.


Transfert du compte courant

Changer de banque est relativement simple si l’on suit correctement les différentes étapes :

  1. Comparer les services des différentes banques pour connaître leurs avantages et choisir son nouvel établissement financier ;
  2. Ouvrir un compte dans cet établissement ;
  3. Laisser une somme d’argent sur l’ancien compte afin que les dernières transactions puissent être effectuées ;
  4. Informer les différents organismes créditeurs ou débiteurs du changement (en optant pour le service d’aide à la mobilité bancaire, la nouvelle banque se chargera de ces formalités à votre place) ;
  5. Contrôler que tous les transferts ont été correctement réalisés et qu’aucun paiement ne reste impayé ;
  6. Clôturer l’ancien compte (une simple lettre suffit) afin que les fonds restant soient transférés sur votre nouveau compte.

Transfert des autres types de comptes

Pour les autres types de compte, les formalités sont les mêmes mais les procédures peuvent prendre plus ou moins de temps.

  • les comptes épargne : le transfert est généralement plus compliqué que pour un compte courant. Il est conseillé de bien se renseigner auprès des établissements bancaires pour en connaître les formalités.
  • les livrets jeunes et livrets bancaires : le transfert est très simple et gratuit. Une simple lettre suffit.
  • les PEL (Plan Epargne Logement) et CEL (Compte Epargne Logement) : le transfert est coûteux (30 à 60 €) et doit être accepté par les deux banques.
  • les assurances vie : le transfert est possible mais pas intéressant pendant les 8 premières années du contrat durant lesquelles vous bénéficiez d’avantages fiscaux.
  • les PEA (Plan d'Epargne en Actions) : le transfert est possible mais très long, très coûteux et est soumis à l’approbation de la banque de départ et de la banque d’arrivée.
  • les crédits : ils ne peuvent être transférés d’une banque à une autre.

Depuis novembre 2009, un service d’aide à la mobilité bancaire a été instauré. Ainsi, lorsque vous ouvrez un compte dans une nouvelle banque et que vous souscrivez à ce service, la banque s’engage :

  • à prévenir vos créanciers et vos débiteurs du changement de situation ;
  • à changer les ordres de virement et les prélèvements automatiques afin qu’ils soient reliés au nouveau compte ;
  • à vous prévenir en cas de chèque impayé pour que vous puissiez rétablir la situation ;
  • le tout dans un délai de 5 jours ouvrés.

Selon les banques, ce service peut être payant ou gratuit. Le mieux est de se renseigner lors de l’ouverture du compte. La banque vous remettra alors une documentation complète sur le mode de fonctionnement de ce service et sur son coût éventuel.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".