> NOS SERVICES PRATIQUES
 
 

Prolonger son congé maternité en cas d'allaitement

Par : Caroline Boithiot - Dernière modification : 19 septembre 2012 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |
prolonger conge maternite allaitement

Prolonger le congé maternité en cas d'allaitement

Le congé de maternité en cas d’allaitement ne subit aucune modification, sauf aménagements spécifiques avec l’employeur.


Congé maternité et allaitement de l’enfant

En France, la durée légale du congé maternité est variable. Elle dépend de 2 critères : le nombre d’enfants attendus par la mère et le nombre d’enfants à sa charge :

  • une femme qui attend un enfant bénéficie d’un congé de 16 semaines. En principe, les futures mères débutent leur congé 6 semaines avant le terme de la grossesse et le terminent 10 semaines après ;
  • une mère enceinte d’un enfant et ayant déjà 2 enfants à charge a droit à un congé de 26 semaines ;
  • une grossesse multiple allonge la durée du congé maternité : 34 semaines au total pour des jumeaux et 46 semaines pour des triplés.

Prolongement du congé maternité en cas d'allaitement

Il n’existe aucune disposition permettant à une mère qui allaite de prolonger son congé maternité. Cependant, des aménagements du temps de travail sont possibles pour poursuivre l’allaitement après la fin du congé.

Le Code du travail autorise la mère à disposer d’une heure d’allaitement pendant sa journée de travail. En voici les différentes caractéristiques :
  • cette heure doit être divisée en 2 demi-heures : une le matin et une l’après-midi. Les horaires en sont définis par l’employeur et l’employée ;
  • pendant ces temps de pause, la mère a la possibilité d’allaiter l’enfant sur son lieu de travail ou de tirer son lait ;
  • ce temps consacré à l’allaitement est non rémunéré ;
  • cet aménagement du temps de travail dure au maximum jusqu’au premier anniversaire de l’enfant ;
  • la loi n’oblige pas l’employeur à prévoir un espace pour la mère allaitant son enfant.

Il faut noter que certaines conventions collectives permettent de prolonger le congé maternité d’une mère qui allaite ou de payer l’heure d’allaitement sur le lieu de travail.

Parfois, il est également possible de négocier avec son employeur pour être rémunérée pendant ce temps ou encore de bénéficier d’un espace intime pour l’allaitement.

Afin de prolonger la durée d’allaitement, il est possible de raccourcir le congé prénatal et de reporter une partie de celui-ci (dans la limite de 3 semaines) après l’accouchement. 


Divorce, décès, contrat de mariage...

Un expert vous répond

Contacter un expert

x
 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr