Qu'est-ce qu'un exercice comptable ?

En quoi consiste l'exercice comptable ?
En quoi consiste l'exercice comptable ?
L'exercice comptable est la période délimitée pendant laquelle un expert comptable enregistre tous les faits économiques qui concourent à l'élaboration de la comptabilité d'une entreprise.


Principes comptables

Pendant l'exercice comptable, l'expert comptable enregistre, répertorie, et analyse les données chiffrées d'une entreprise. Ces dernières reflètent l'ampleur de l'activité et l'état du patrimoine.

Via l'exercice comptable, la comptabilité permet de :

  • connaître le montant et l'origine des résultats de l'entreprise ;
  • de vérifier le bien-fondé des décisions prises et donc de concourir à une amélioration de la gestion ;
  • et enfin de faire l'inventaire du patrimoine (actif et passif) de l'entreprise et ses engagements vis-à-vis de tiers.

Durée de l'exercice comptable

Un exercice comptable dure 12 mois en général. Il s’agit le plus souvent de l’année civile, du 1er janvier au 31 décembre, notamment pour ceux qui exercent des professions libérales et pour les sociétés industrielles et commerciales. 

Attention, cette durée est variable en cas de premier exercice comptable. Celui-ci peut avoir une durée plus courte ou plus longue, dans la limite de 2 ans.

De plus, il est également possible de modifier la durée d'un exercice comptable au cours de la vie de la société sur décision des associés ou actionnaires lors d'une assemblée générale. 

Un exercice comptable peut alors durer 13 ou 15 mois, pour faciliter une consolidation par exemple. 

Sur le plan fiscal, le principe reste d'établir 1 déclaration de résultat par année civile.

Clôture de l'exercice fiscal

L'exercice comptable se clôture par l'établissement d'états financiers tels que le bilan, les comptes de résultat et l'annexe. 

Par la suite, ces états financiers sont transmis à la comptabilité publique, qui les consolide, pour publier des indicateurs macroéconomiques (tels que le PIB....).

La définition d'un exercice comptable légal en Europe a permis de coordonner et d’harmoniser les notations qui rendent compte de la valeur et surtout des performances des organisations. 

Au sein de l’Union européenne, les résultats d’une entreprise donnée sont comptabilisés dans un compte particulier de la comptabilité nationale, en fonction de son secteur institutionnel (sociétés financières, non financières, administrations publiques…). 

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".