Quel type de coffre-fort choisir ?

Article mis à jour le 
Quel type de coffre-fort choisir?
Quel type de coffre-fort choisir?
On rencontre sur le marché une diversité de coffres variant selon leurs tailles et la nature des biens à protéger. Les critères de choix sont nombreux, et parmi ceux qui sont primordiaux, figurent le mode de fixation du coffre et le type de fermeture entreposé sur la porte.


Le coffre-fort à poser, très difficile à arracher mais encombrant

Ce meuble se scelle au sol ou s’adosse contre un mur par des chevilles métalliques ou chimiques. Comme il ne nécessite pas de gros travaux, c’est la solution idéale pour les locataires, ou pour les murs n’ayant pas l’épaisseur minimale requise. En effet, ce type de meuble se fixe de préférence à un mur-porteur, ou bien au sol, en prenant soin de choisir des chevilles et des vis adaptées à la nature du mur ou du sol.

Ce type de coffre est particulièrement adapté aux grands volumes, c’est pourquoi on le retrouve en bijouterie, ou dans les bureaux de direction. Conçus pour l'archivage de fichiers volumineux et pour la protection d’objets précieux comme des œuvres d’art, ils deviennent alors de véritables meubles à part entière.

Bien que difficile à extraire du sol, des désavantages existent sur ce type d’installation. Ces trois faces ne passent pas inaperçues, le rendant plus vulnérable au braquage.

Un coffre-fort encastrable pour une meilleure protection contre le cambriolage

Bien que l’installation d’un coffre à encastrer dans le mur nécessite un chantier de maçonnerie, ce dispositif reste le plus résistant aux infractions car une seule face est accessible. Un coffre-fort encastrable est parfait pour la protection des objets de valeur du fait de sa grande discrétion et sa possibilité d’être dissimulé. Il en existe de petite taille et à combinaison électronique, comme ceux qu’on retrouve dans les chambres d’hôtel ou d’hôpital.

L’inconvénient de ce type de coffre réside dans le fait que si le mur n’est pas assez solide, le coffre pourra très facilement être arraché plus tard et sera très facilement ouvert. De plus, laisser un trou dans le mur ne sera pas toléré pas votre propriétaire dans le cas d’une location.

Le système d'ouverture

Grâce à son joint hermétique, le coffre-fort ignifugé a l’avantage de résister au feu et également d’éviter à l’eau de pénétrer à l’intérieur. Cela est particulièrement avantageux pour les supports en papier et le matériel informatique.

La serrure est aussi un élement primordial pour assurer le maximum de sécurité à son coffre. Il existe trois types de fermetures : à code, à clé ou à combinaison, plus ou moins sophistiquées et faciles à utiliser. Pour le coffre-fort, il s’ouvre et se ferme grâce à un code secret à chiffres, programmable à l’infini. Bien que ce type de fermeture soit très efficace, il n’est pas recommandé dans les pièces humides.

Le système à combinaison présente quant à lui une serrure soit à multi-cadrans avec plusieurs disques tournants ou à simple cadran. L’avantage de ce mode de fermeture est qu’il ne craint pas l’humidité.

Finalement, l’idéal pour un coffre-fort est d’avoir une ouverture à double combinaison c’est-à-dire une association code et clé ou une association de combinaison et clé. Enfin le système biométrique ou à empreinte digitale reste le plus fiable en matière de sécurité à ce jour.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".