Pour quel type de franchise êtes-vous fait ?

Pour quel type de franchise êtes-vous fait ?
Pour quel type de franchise êtes-vous fait ?
Rejoindre une franchise est une aventure entrepreneuriale fascinante. Chaque secteur a ses particularités. Chaque secteur recrute des profils de franchisés différents. Décidez-vous en toute connaissance de cause. Avant de commencer à rechercher une enseigne, dressez votre profil de compétences et faites le tour de vos goûts et motivations, de votre niveau d'aversion au risque et enfin de votre capacité à investir, voire à vous endetter. Ce bilan vous aidera à trouver l'enseigne qui vous convient.


Evaluez vos compétences avant de choisir votre franchise

La plupart des franchiseurs vous recruteront pour vos compétences professionnelles. Toutes les enquêtes indiquent qu'ils préfèrent recruter des commerçants, ou tout au moins des profils "vendeurs" ainsi que des cadres.

Bien que l'âge et le sexe aient peu d'importance, 70% des franchisés sont des hommes et l'âge moyen est de 42 ans.

Les franchiseurs rechercheront un certain degré d'autonomie, une expérience de l'encadrement, des aptitudes de gestionnaire et une grande capacité d'adaptation.

En fonction des secteurs, ils mettront l'accent sur telle ou telle compétence. Par exemple :

Le choix de votre franchise dépendra de votre apport personnel

Au-delà de vos compétences professionnelles, les franchiseurs regarderont à la loupe votre capacité à investir et à vous endetter.

En effet, toute franchise nécessite un apport personnel d'au moins 30% de l'investissement initial. En période de crise, ils passeront au crible votre aptitude à financer votre trésorerie.

Des secteurs sont évidemment plus gourmands que d'autres. Par exemple, si vous souhaitez monter une cave à vin, une boutique de diététique, un magasin d'habillement masculin ou une agence immobilière, un investissement initial de 50 000 € est nécessaire (hors emplacement commercial).

Si vous vous lancez dans la restauration, le lavage automobile, l'habillement féminin ou enfantin, un investissement initial de 50 000 à 100 000 € vous sera demandé.

Si vous vous sentez l'âme d'un boulanger, d'un directeur de fast-food ou d'un centre auto, les franchiseurs solliciteront un investissement initial de plus de 100 000 €.

Votre motivation

Il va sans dire que votre motivation sera dans tous les cas passée au peigne fin.

Les franchiseurs n'hésiteront pas à tester votre résistance au stress lors des entretiens préalables à la signature du contrat ou votre aptitude à travailler de longues heures lors de vos périodes de formation.

Dans de nombreux secteurs, on pourra vous pardonner d'être néophyte, mais votre motivation sera essentielle et fera la différence.