Quel usage pour un vélo électrique ?

Quel usage pour un vélo à assistance électrique ?
Quel usage pour un vélo à assistance électrique ?
Écologique, pratique et économique, le vélo électrique est de plus en plus en vogue. Mais qu'est vraiment un vélo à assistance électrique (VAE) ? Et que peut-on faire avec ?


Qu'est-ce qu'un vélo électrique ?

Ce qui s'appelle communément un vélo électrique est en réalité un vélo à assistance électrique (VAE). Cela signifie que c'est vous qui, par l'action mécanique du pédalage, déclenchez un moteur. Ce moteur est lui-même relié à une batterie électrique qui lui permet d’avoir une autonomie de plusieurs dizaines de kilomètres selon les modèles.

En résumé, plus vous pédalez avec effort, plus vous êtes assisté. Sachez également qu'il existe des vélos électriques équipés d'une poignée de commande (au guidon), permettant de gérer la puissance une fois le moteur déclenché par le pédalage.

Ce qui n'est plus un vélo électrique !

Pour que votre VAE ne soit pas considéré comme un cyclomoteur et donc soumis aux mêmes règles (port du casque, par exemple), sachez que :

  • les vélos équipés d'un accélérateur, déclenchant le moteur sans action de pédaler, transforment votre vélo en cyclomoteur ;
  • votre vitesse de croisière ne doit pas dépasser 25 km/h (c’est le seuil maximal légal pour un VAE) ;
  • la puissance du moteur ne doit pas excéder une puissance nominale de 250 Watts.

Avantages du vélo électrique

Le vélo à assistance électrique permet donc :

  • d'avoir une allure plus élevée ;

  • de faciliter le pédalage en conditions difficiles, notamment dans les montées ;
  • d'adapter l'effort à vos capacités ;
  • d'envisager de longues distances.


Qui plus est, le VAE :

  • ne pollue pas ;
  • permet de se déplacer plus rapidement en ville en évitant les embouteillages ;
  • représente un très faible coût d'utilisation.

Sur quelles routes ?

L'usage du vélo électrique équivaut à celui d'un VTC : vélo tout chemin. C'est-à-dire qu'il vous permet de vous déplacer aussi bien sur des routes bitumées que sur des chemins escarpés. En revanche, le VAE n'est pas un vélo sportif. Il n'est donc pas adapté aux courses ou aux terrains difficiles.

Si vous le souhaitez vraiment, vous pouvez toutefois transformer un VTT en VAE grâce à un kit électrique.

Le VAE convient parfaitement aux :

  • balades et randonnées ;
  • déplacements quotidiens ;
  • utilisation avec charge sur un porte-bagages.

Limites du vélo électrique

Parce qu'il a besoin d'être rechargé, notez que le VAE peut difficilement :

  • faire des trajets de plus de 80 km ;
  • convenir aux randonnées de plusieurs jours (type cyclo-camping sauvage).


L'autonomie est donnée à titre indicatif, car elle dépend du trajet, du poids embarqué, des conditions météorologiques, du type de moteur, etc...

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : plein air