Quel vélo pour quelle randonnée ?

Choisissez bien votre type de vélo
Choisissez bien votre type de vélo
Votre circuit est prêt, mais vous n'avez pas encore trouvé le vélo de vos rêves ? Voici les critères à prendre en compte, en fonction du type de randonnée que vous envisagez.


Les différents types de vélo

Avant de jeter votre dévolu sur un vélo, sachez que votre choix s'oriente tout d'abord en fonction du type de circuit. Et donc principalement :

  • du terrain emprunté ;
  • de la durée du parcours ;
  • de la distance journalière à parcourir (fonction de votre niveau).


Il existe plusieurs types de vélo qui répondent aux besoins des différentes pratiques (leur appellation peut varier d'un fabricant à un autre) :

  • le vélo tout terrain (VTT) : conçu pour résister aux terrains difficiles, il est indispensable pour s'aventurer hors des sentiers battus ;
  • le vélo tout chemin (VTC) : à mi-chemin entre le vélo de route et le VTT : c'est un bon compromis si vous alternez route et chemins carrossables (c'est-à-dire tant que le terrain n'est pas accidenté) ;
  • le vélo de cyclotourisme ou de randonnée : adapté aux longs voyages à vélo sur route, il est plus efficace sur les longues distances, souvent plus confortable et permet en outre de transporter vos bagages facilement.


D'une façon générale, le VTT est l'allié des terrains difficiles. Le VTC, celui des randonnées courtes, aux terrains changeants. Et le vélo de cyclotourisme, celui des randonnées longues, sur route.

Les options en fonction des randonnées

Le type de vélo constitue un premier critère de choix. Mais le guidon, la selle, les suspensions... sont autant d'éléments à prendre en compte avant de vous décider. Et à choisir en fonction de vos besoins.

Pour la randonnée tout terrain, optez pour :

  • une fourche télescopique pour amortir les chocs et les vibrations du terrain ;
  • des pneus larges.


En terrain très difficile, ou en descente en particulier, vous pouvez opter pour un vélo "tout suspendu". Ce type de vélo dispose d'une suspension supplémentaire (en plus de la fourche télescopique) qui amortit encore plus les chocs. De manière générale, les vélos "tout suspendus" sont surtout utilisés pour la descente. En montée, ou sur le plat, il y a en effet une perte d'énergie importante.

Pour la randonnée sur chemins et routes, misez sur :

  • des roues de grande taille, mais avec des pneus pas trop larges ;
  • un grand nombre de vitesses pour vous adapter à tous les terrains ;
  • un guidon réglable.


Pour la randonnée touristique, généralement longue, préférez plutôt :

  • un guidon de type vélo de sport ou un guidon de randonnée : plus large et plus bas, il vous permet de changer de position fréquemment, ce qui évite de toujours faire travailler les mêmes muscles ;
  • un porte-bagage (voire deux : un à l'avant et un à l'arrière) ;
  • une selle large et renforcée (en cuir) ;
  • un garde-boue (en cas d'intempéries).

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : plein air