Différences entre CTP et CRP

Avec le CTP, vous êtes accompagné dans votre recherche d'emploi
Avec le CTP, vous êtes accompagné dans votre recherche d'emploi
Le contrat de transition professionnel (CTP) était présenté comme une version renforcée de la convention de reclassement personnalisé (CRP), tous deux en vigueur jusqu'au 31 août 2011. Il vous a permis de bénéficier plus facilement de l'allocation de transition professionnelle, dont le montant dépassait celui de l'allocation d'assurance-chômage. Vous avez pu accomplir des périodes de travail sans rompre le contrat, et l'accompagnement proposé était plus soutenu.


Entreprises concernées

La principale différence entre ces 2 dispositifs concernait les lieux où elles s'appliquaient :

  • la CRP est une mesure commune, qui touche les entreprises sur tout le territoire, à partir du moment où elles ne sont pas obligées de proposer un congé de reclassement à leurs salariés, ou si elles sont en redressement ou en liquidation judiciaire ;
  • le CTP s'applique uniquement dans certains bassins d'emploi. Vous pouvez en trouver la liste sur le site du ministère du Travail.

Allocations versées

Les conditions requises pour recevoir l'ATP (allocation de transition professionnelle) étaient plus souples que celles de l'ASR (allocation spécifique de reclassement) :

  • avec un CTP, vous touchiez automatiquement une allocation dont le montant s'élèvait à 80 % de votre salaire ;
  • avec une CRP, tout dépendait de votre ancienneté dans l'entreprise.


Si vous aviez plus de 2 ans d'ancienneté, vous avez reçu la même allocation. Par contre, si vous aviez moins d'ancienneté, vous avez uniquement reçu l'ARE (allocation de retour à l'emploi) : son montant est moins élevé, puisqu'il atteint au maximum 75 % de la moyenne de votre salaire des 12 derniers mois.

Accompagnement

Il était renforcé pour le CTP : vous aviez en effet un référent individuel, avec lequel vous vous entreteniez toutes les semaines, en tête à tête ou par téléphone. Vous avez été pris en charge au sein d'une filiale de l'AFPA (Association nationale pour la Formation Professionnelle des Adultes) appelée "Transitio CTP", ou directement par Pôle emploi. Mais votre interlocuteur se chargeait de moins de demandeurs d'emploi (une trentaine) que celui qui s'occupait de vous au Pôle emploi dans le cadre d'une CRP.

Possibilités offertes par le dispositif

Contrairement à la CRP qui prenait fin si vous retrouviez un emploi, vous pouviez effectuer des périodes de travail en contrat à durée déterminée inférieures à 6 mois sans rompre votre CTP. Vous avez de plus reçu une allocation différentielle si votre salaire net était moins élevé que votre ATP. Le montant correspondait à la différence entre les deux.

Contenu mis à jour le 11/07/2012