> NOS SERVICES PRATIQUES
 
 

Colocation : les aides

Par : Caroline Boithiot - Dernière modification : 14 août 2013 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |

Pour compléter votre lecture :

  • Tous nos articles sur la colocation
aides colocation

Les aides à la colocation

Vous êtes en colocation ? Bonne nouvelle ! Vous êtes éligible pour l’aide personnalisée au logement (APL) distribuée par la caisse des Allocations familiales (CAF). Chacun des colocataires peut prétendre à cette aide.


Conditions pour prétendre à l'APL colocation

Pour être éligible, vous devez être le locataire d’un logement conventionné. Cela signifie que votre propriétaire doit avoir signé une convention dans laquelle il s’engage auprès de l’Etat à ce que le logement remplisse certaines conditions (loyer, habitabilité). Vous pouvez demander à votre propriétaire une attestation de convention, que vous pourrez ensuite présenter à la CAF lors de votre demande d’APL colocation.

Votre logement doit impérativement être votre résidence principale et vous devez être titulaire du contrat de location avec une ou plusieurs personnes.

Enfin, pour bénéficier de l’APL colocation, notez bien que vous ne devez pas vivre en couple, car le mariage et le concubinage ne constituent pas une colocation à proprement parler.

Comment l'APL colocation est-elle calculée ?

L’APL peut couvrir jusqu’à 50 % de votre loyer. La CAF utilise pour son calcul des critères précis :

  • le loyer que vous payez chaque mois va aider la CAF à déterminer l’APL à laquelle vous pouvez prétendre. Pour les logements meublés, la CAF ne prend en compte que les 2/3 de votre loyer ;
  • vos revenus : plus ils sont élevés, moins vous recevrez d’aide au logement. La CAF prend en compte vos revenus pour l’année précédant votre demande d’APL. Une fois que vous recevrez l’aide, vous devrez déclarer vos revenus à la CAF le 1er juillet de chaque année afin que le calcul de votre APL soit mis à jour. Faites bien attention à tout déclarer (salaires, pension, jobs d’été) sauf les bourses ;
  • vous toucherez l’APL si vous habitez dans un logement conventionné (HLM, résidence universitaire conventionnée). Si vous résidez dans une cité U ou un foyer, vous ne percevrez que l’ALS (aide au logement social).

 

À noter : au-delà de 8 537 € de revenus par an, vous n’êtes plus éligible pour l’APL.

En outre, il est également possible de bénéficier, dans le cadre d'une colocation  - à la place de l'APL -, de l'allocation de logement sociale (ALS). Pour en savoir plus, se tourner vers les conditions d'attribution.

Le site de la CAF propose un outil qui vous permet de faire une estimation de votre APL.


Pour recevoir l’aide au logement, chaque colocataire doit remplir une demande auprès de la CAF, disponible ici.


 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr