Quels cosmétiques utiliser pendant votre grossesse

Quels cosmétiques pour les femmes enceintes ?
Quels cosmétiques pour les femmes enceintes ?
Il est normal pour une femme enceinte de vouloir hydrater sa peau pendant la grossesse. Attention toutefois, car certains produits ne sont pas conseillés aux femmes enceintes. Les huiles essentielles sont même à utiliser avec précaution !


Cosmétiques et grossesse

Au cours de la grossesse, les changements hormonaux modifient votre peau. Elle peut devenir plus grasse ou plus sèche, vous pouvez donc être tentée de recourir aux produits de beauté. Mais votre peau devient aussi, pendant cette période, plus fragile et réactive. Les risques allergiques augmentent. Et vous pouvez même développer de nouvelles allergies.

La plupart des cosmétiques contiennent des substances actives ou des produits chimiques. Ces derniers traversent la barrière cutanée. Certains d'entre eux peuvent être nocifs pour vous et le foetus. Limitez donc au maximum l'utilisation de cosmétiques pendant la grossesse. Et optez pour des produits les plus doux et neutres possibles.

Les produits chimiques à éviter

Même si rien n'a encore été prouvé scientifiquement, la prudence s'impose. En attendant la création d'un logo "déconseillé aux femmes enceintes" (actuellement en projet), il est préférable de ne pas utiliser de cosmétiques contenant :

  • du parabène (propylparaben, butylparaben, etc.) ;
  • des phtalates (DBP ou DEHP) ;
  • de l'aluminium ;
  • du musc artificiel ;
  • du phénoxyéthanol ou de l'éther de glycol ;
  • du méthylisothiazolone.


Vérifiez que votre produit ne contient pas de formaldéhyde si vous faites une teinture pour cheveux. Préférez également une épilation à la cire à une décoloration ou une épilation laser des zones poilues.

Important : les cosmétiques contenant de la vitamine A en quantité (souvent présente dans les traitements oraux contre l'acné) peuvent être néfastes pour le foetus. Il est primordial de les proscrire.

Pour ou contre le bio pour les femmes enceintes

À l'heure du bio et face à cette liste de produits à éviter, vous êtes tentée de vous tourner vers les produits dits "naturels". Là encore, cependant, vous allez devoir observer quelques règles de sécurité.

Tout d'abord, les cosmétiques bio contiennent moins d'anti-allergènes. Et sont donc plus susceptibles d'entraîner des réactions allergiques. Si vous décidez d'utiliser un produit bio, faites donc toujours un essai sur une petite zone avant de vous en tartiner l'ensemble du corps.

Par ailleurs, vérifiez systématiquement l'étiquette du produit. Car quelques gouttes d'huile essentielle suffisent pour apposer la mention "bio". Privilégiez donc les labels de confiance comme BDIH, Cosmebio ou Nature & Progrès pour plus de sécurité.

Attention aux huiles essentielles

De nombreux cosmétiques, notamment bio, contiennent des huiles végétales ou essentielles. Les huiles végétales (d'argan, d'olive, de coco, etc.), en dehors de leur potentiel allergène, ne présentent pas de danger spécifique. L'huile d'amande douce et le beurre de karité sont même conseillés pour prévenir l'apparition de vergetures.

Les huiles essentielles, en revanche, sont à utiliser avec précaution. Ces huiles sont des agents actifs très puissants qui peuvent notamment irriter ou brûler la peau.

Il est donc très important de :

  • ne jamais les utiliser pures ;
  • ne pas les appliquer directement sur la peau ;
  • diluer une dose infime dans une crème hydratante neutre ou une huile végétale.


Quant à certaines huiles essentielles, il est tout simplement préférable de les proscrire :

  • la sauge et la menthe poivrée qui peuvent avoir des effets abortifs ;
  • l'eucalyptus ou les huiles citronnées, surtout en début de grossesse ;
  • l'origan, le romarin, le clou de girofle, la cannelle de Ceylan ou encore le thym au thymol.


Encore une fois, bien qu'aucune étude ne prouve scientifiquement leur danger, préférez la vigilance. Enfin, n'hésitez pas à demander conseil à votre médecin, dermatologue ou tout autre spécialiste.