Quels sont les frais à prévoir en plus d'un crédit ?

Quels sont les frais à prévoir en plus d'un crédit ?
Quels sont les frais à prévoir en plus d'un crédit ?
Un crédit engendre d’autres frais que les mensualités de remboursement. Quels sont-ils et comment fonctionnent-ils ?


Les frais inévitables

Lorsque vous contractez un crédit, vous devrez obligatoirement vous acquitter des frais suivants :

  • les frais de dossier : ils représentent environ 1 % du montant du prêt et sont négociables ;
  • les frais d’assurance : si l’assurance décès-invalidité n’est pas obligatoire, elle est toujours exigée par les banques. L’emprunteur peut souscrire cette assurance auprès de l’organisme de son choix et peut ainsi faire jouer la concurrence pour obtenir le meilleur tarif. L’emprunteur peut aussi souscrire une assurance perte d’emploi, mais celle-ci est totalement facultative ;
  • la garantie d’emprunt : il s’agit de toutes les garanties, tous les recours que vous pouvez apporter et qui permettront à la banque de récupérer son argent en cas de défaut de paiement. Il existe trois types de garanties :

- le privilège de prêteur de deniers (IPPD) ;
- l’hypothèque conventionnelle ;
- la caution.

Les frais supplémentaires facultatifs

Parmi les frais supplémentaires facultatifs, vous paierez peut-être :

  • les intérêts intercalaires : ce sont les frais à régler dans le cas d’un déblocage des fonds en plusieurs étapes. Entre le premier et le dernier déblocage des fonds, l’emprunteur doit régler des frais intercalaires calculés selon le taux d’intérêt de l’emprunt ;
  • les frais de remboursement anticipé : en cas d’emprunt à taux fixe, si l’emprunteur souhaite le rembourser par anticipation, il devra régler des frais de remboursement anticipé qui représente au maximum 3 % du montant restant dû ou 6 mois d’intérêts, selon ce qui est le plus favorable à l’emprunteur. Ces frais de remboursement anticipé sont négociables, avant ou après la signature de l’emprunt.