Quels outils de motoculture pour entretenir votre jardin ?

Quels sont les outils de motoculture optimaux pour l'entretien de son jardin ?
Quels sont les outils de motoculture optimaux pour l'entretien de son jardin ?
Entretenez votre jardin plus facilement et avec moins d’effort en vous munissant d’outils de motoculture adaptés. Nous vous aidons à  y voir plus clair dans vos choix ! 


Le taille-haie

Cet outil est à choisir selon la haie à tailler. Pour des branches inférieures à 2,5 cm, le mieux est de prendre un taille-haie électrique avec une puissance entre 400 et 500 W. Au-delà, préférez un taille-haie thermique. Même principe pour l’écartement des dents, dans le premier cas, choisissez un écartement entre 2 et 3 cm. Sinon, l’écartement devra être supérieur à 3 cm en cas de haies denses. Sachez qu’une lame plus longue peut être plus difficile à manier, mais sera beaucoup plus efficace pour tailler parfaitement droit. 

la débroussailleuse

Là aussi, il faut la choisir selon son utilisation, mais également selon le terrain. La débroussailleuse portable est adaptée à tous types de végétation. Si votre terrain est composé de plusieurs arbres à contourner, préférez ce modèle. Si votre terrain est pentu, optez plutôt pour une débroussailleuse à dos. Pour un grand terrain plat, il est conseillé d’opter pour une débroussailleuse à roue qui, en plus de sa facilité de déplacement, détient une capacité de coupe supérieure aux autres pour un travail plus rapide. Le coupe-bordure est l’outil parfait pour les finitions. Les recoins difficiles (bordures de massif, de talus…) ne poseront aucun problème. En ce qui concerne le moteur, une puissance de 55 CC sera nécessaire pour les bosquets et les sous-bois. Autrement, une puissance de 30 à 40 CC sera requise pour les autres terrains et végétations.

La tronçonneuse

Son choix se fait selon le type de travaux et le type de bois. Pour l’abattage d’arbres, une tronçonneuse thermique sera nécessaire, avec un guide aussi long que le diamètre du tronc. Pour le débitage, préférez un modèle électrique doté d'une puissance entre 1 500 et 2 000 W, avec un guide entre 30 et 40 cm. Pour l’élagage, tous les types de tronçonneuses peuvent être utilisés. Pour ce qui est de la nature du bois, les résineux et les feuillus à bois très dur opposent une forte résistance à la chaîne. Si votre tronçonneuse n’est pas assez puissante, elle risque d’être freinée, voire stoppée. 

La motobineuse

La motobineuse électrique est la meilleure solution pour vos petits travaux d’entretien de plates-bandes ou de parterres. Petit inconvénient, elle nécessite évidemment un point électrique à proximité de votre zone de travail. La motobineuse thermique vous permet de travailler sur une plus grande surface (jusqu’à 2 000 m²) puisqu’elle est autonome. Elle sera plus adaptée pour les petits potagers, pour réaliser des travaux de labours et des travaux d’entretien de vos pelouses ou de vos vergers. 

La tondeuse

Vous avez le choix entre la tondeuse électrique et la tondeuse thermique. L’électrique, qu’elle soit à fil ou à batterie, est très facile d’entretien. Néanmoins, votre surface de travail sera limitée. La variante à fil offre une puissance en Watts plus élevée, mais est limitée par la longueur du fil d’alimentation. Pour celle à batterie, veillez à bien regarder son autonomie et son temps de charge.

La tondeuse thermique est bien plus puissante et vous permettra de travailler sur un grand terrain, seul l’entretien du moteur peut être contraignant. Faites également attention au système de démarrage, privilégier un démarrage électrique plus rapide qu’un démarrage manuel. À noter que plus la surface à tondre est grande, plus la largeur de coupe et la puissance devront être élevées.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".