Quels sont les principaux outils à moteur ?

 Outil à moteur - © F. Marre
 Outil à moteur - © F. Marre
La motorisation, électrique ou thermique, vient au secours du jardinier en lui épargnant des efforts inutiles, et en lui faisant gagner beaucoup de temps. ​ Notez que les matériels électriques s’affranchissent de plus en plus du cordon de branchement, grâce à des batteries plus légères et performantes (i-lithium). Par rapport aux matériels thermiques, ils ont l’avantage de faire moins de bruit. Mais leur puissance reste malgré tout limitée. Tous demandent un entretien régulier, qu’il est sage de faire faire par un spécialiste si vous n’êtes pas bricoleur. Choisissez pour ce faire la morte saison, sans quoi ces outils vous manqueront au moment où vous en avez besoin.


Le motoculteur

Le motoculteurLe motoculteur est constitué d’un manche double, où sont fixées les commandes, et relié à un moteur puissant et à des roues robustes qui font avancer la machine. On peut y fixer un soc, pour des labours de fond - en particulier pour la préparation d’un terrain neuf -, ou remplacer les roues par des fraises, qui émiettent la terre. Si vous ne possédez pas un grand potager, préférez la location occasionnelle à l’achat.

La motobineuse

La motobineuse est un motoculteur plus léger. La roue, toujours amovible, ne sert qu’au déplacement de l’engin en dehors de son usage. Elle est dotée de fraises et sert à affiner les terres labourées. Son emploi est surtout utile dans les grands potagers.

La tondeuse

La tondeuse, évidemment, n’a d’intérêt que si vous possédez une pelouse. C’est, paraît-il, l’outil rêvé des hommes français. Il en existe une grande quantité de modèles et de puissances. La plus petite peut vous permettre de tondre 5000 m2 de pelouse, mais aux prix de nombreux efforts. A l’inverse, l’autoportée est superflue si vous possédez moins de 1000 m2 de terrain. Choisissez donc votre engin en fonction de la surface à traiter, et renseignez-vous auprès des fabricants, qui donnent d’excellents conseils en la matière.

Le taille-haie

Le taille-haie est une lame fixe portant deux jeux de dents, dont un est relié à un moteur. En se croisant, les dents coupent les branchettes prises au piège. C’est bien plus efficace qu’une cisaille. 

La tronçonneuse

La tronçonneuse est constituée d’une lame fixe, plus ou moins elliptique, servant de guide à une chaîne, type chaîne de vélo, munie de dents. C’est l’outil de base pour couper les grosses branches. Si vous possédez plus de dix arbres ou grands arbuste sur votre terrain, vous en aurez forcément besoin un jour. La puissance du modèle doit être proportionnelle à la fréquence d’emploi et à la taille des branches traitées.