Quels sont les signes de la maladie de Pick ?

La maladie de Pick
La maladie de Pick
La maladie de Pick est une maladie classée dans les syndromes démentiels. Qu'est ce que cela signifie? Et, quelles sont les manifestations de cette maladie ?


A quoi est due la maladie de Pick ?

La maladie de Pick est une maladie qui touche généralement les personnes âgées de plus de 60 ans. Elle est caractérisée par l'apparition de lésions au niveau des lobes préfrontaux et temporaux du cerveau. Ces lésions causent différents symptômes perturbant la vie sociale et affective.

1. Modification de la personnalité

La maladie de Pick est majoritairement marquée, au début de son évolution, par un syndrome frontal. Un syndrome frontal résulte de perturbations au niveau préfrontal (partie avant du cerveau). Il a pour conséquence l'apparition d'agressivité et la perturbation de la vie affective, notamment à cause de la désinhibition des comportements sociaux. Cela peut se traduire par de la colère, de l'impulsivité, des problèmes de concentration, mais aussi, à l'opposé, par un repli sur soi et une dépression.

2. Perturbation de la sphère sociale

Une des conséquences de la maladie de Pick est l'apparition de trouble plus ou moins marqué de l'humeur, c'est-à-dire, des troubles de la gestion des émotions, ce qui entraine un repli sur soi ou un rejet de l'entourage. Les contacts avec les amis ou les proches se font alors de plus en plus rares.

3. Troubles cognitifs

Les perturbations cérébrales dues à la maladie de Pick entrainent ce que l'on appelle des troubles cognitifs. Les troubles cognitifs provoquent des perturbations des formes de la pensée. Cela peut se traduire par :

  • des difficultés de langages (aphasie) ;
  • des problèmes de reconnaissance des objets (agnosie).

Dans la maladie de Pick, les troubles du langage apparaissent fréquemment sous la forme de répétition de phrases ou de réponses peu compréhensibles. Ces problèmes de langage s'accompagnent aussi d'une grande perturbation de la concentration. Cet ensemble de troubles cognitifs empêche la personne de prendre des décisions adaptées à certaines situations. Elle reste cependant, contrairement à la maladie d'Alzheimer capable de s'orienter et n'a pas de perte de mémoire importante.

4. Apparition de réflexes archaïques

Les réflexes archaïques sont des réflexes présents chez le bébé. Ils sont innés. Par exemple, le réflexe de succion (qui permet à l'enfant de téter) et le réflexe de préhension (quand un bébé ferme sa main autour de votre doigt lorsque vous lui appuyez sur la paume) sont des réflexes archaïques qui ne nécessitent pas d'apprentissage.
Dans la maladie de Pick, un certain nombre de ces réflexes réapparaissent. Exemple, le réflexe de succion. La personne tête alors son pouce ou un objet.

5. Inconscience des troubles

Contrairement à certaines maladies démentielles, la personne qui souffre de la maladie de Pick n'a absolument pas conscience de ses troubles.

6. Aucune autre maladie

Il existe de nombreuses maladies ou psychopathologies qui présentent des symptômes semblables. Pour être sûr du diagnostic, il importe d’éloigner toute éventuelle pathologie ayant les mêmes manifestations.

Si jamais vous repérez ces différents signes, demandez à rencontrer un neuropsychologue ou un médecin spécialiste. En effet, plus la maladie est dépistée tôt, plus les possibilités de prises en charge sont importantes.