Quels sont les types de toiture concernés par les contrats d'entretien ?

Article mis à jour le 
Contrat d'entretien pour quelles toitures ?
Contrat d'entretien pour quelles toitures ?
Souscrire un contrat d'entretien pour son toit est un bon réflexe. Il est en effet indispensable de surveiller les éventuelles infiltrations qui pourraient survenir et causer des dommages. L'environnement, le type de toit, sa vétusté et les conditions météo vont déterminer la fréquence des contrôles. Lors de sa visite, le professionnel va réaliser le nettoyage de la toiture et vérifier son  étanchéité. Toutes les toitures nécessitent ce type d'entretien et particulièrement les toits terrasses, notamment s'ils sont végétalisés.


Le contrat d'entretien d'un toit terrasse

Les toits terrasses sont particulièrement exposés aux problèmes d'obstruction de l'évacuation des eaux pluviales. Régulièrement, feuilles, poussières et brindilles s'accumulent sur la toiture et obstruent les chenaux par lesquels s’écoule l'eau de pluie, créant des poches d'eau stagnante qui peuvent à terme menacer l'étanchéité. La prolifération des mousses et des lichens constitue une gêne supplémentaire à l'écoulement des eaux.

L'entretien des toitures végétalisées nécessitent en outre :

  • une surveillance des systèmes de végétalisation et d'irrigation ;
  •  le changement éventuel de la végétation ;
  •  l'arrosage.

La présence de l'homme sur le toit peut également causer des dommages, c'est pourquoi un contrat d'entretien régulier va permettre de vérifier l’état général de la terrasse et de procéder à son entretien.

Le coût d'un contrat d'entretien s'effectue au m² et dépend :

  • de la difficulté d’accès à la terrasse ;
  • de son état général et de sa vétusté ;
  • de l’accès à l'étanchéité notamment si le système est recouvert de gravillons.

L'assurance d'un entretien régulier

Un entretien régulier des toitures traditionnelles est également recommandé. Tuiles, ardoise, zinc... Quel que soit son revêtement, votre toit mérite la plus grande attention. En effet, une toiture en bon état contribue à la bonne santé du bâtiment et est un atout pour la revente. De plus, si une réfection doit être envisagée, son coût est bien plus élevé que celui d'un contrat d'entretien. Enfin, pour que votre toiture bénéficie de la garantie décennale, il est indispensable qu'elle soit entretenue.

Lors de sa visite, le professionnel va se charger :

  • de l'état des lieux ;
  • du nettoyage du toit, des chenaux et gouttières ;
  • du démoussage et du traitement contre la prolifération des végétaux ;
  • du remplacement éventuel des tuiles ;
  • de la réfection des soudures.

La souscription à un contrat d'entretien est un vrai confort pour le propriétaire, qui bénéficie d'un service de révision régulier et effectué par des professionnels. L'idéal pour assurer une bonne  longévité à sa toiture !