Qu’est-ce que le LDD (livret de développement durable) ?

Qu'est-ce-que le LDD ?
Qu'est-ce-que le LDD ?
Vous aurez surement déjà entendu parler du Livret de Développement Durable (LDD), le compte d’épargne réglementée, exonéré de l'impôt sur le revenu et des prélèvements sociaux. Ce que vous ne savez peut-être pas, c’est que les sommes que vous placez dans ces types de livrets peuvent servir au financement de projets de développement durable tels que les travaux d’économie d’énergie.


À qui s’adresse le livret de développement durable ?

Tout contribuable peut ouvrir un livret de développement durable à condition d’être majeur, d’avoir son domicile fiscal en France et de ne pas avoir souscrit au préalable d’autre livret de développement durable. Vous devez néanmoins savoir que dès le moment où vous avez ouvert votre livret de développement durable, vous pourrez le garder même si vous déménagez à l’étranger et devenez ainsi un non-résident fiscal. De même, votre conjoint pourra ouvrir un livret de développement durable même si vous en avez déjà ouvert un. Ensemble, vous pourrez réaliser de belles économies destinées aux projets de développement durable, et ce, tout en étant exonérés d’impôt et de prélèvement sociaux.  

Comment fonctionne le livret de développement durable ?

Le versement minimum à l’ouverture du livret de développement durable est de 10 €. Vous pourrez ensuite alimenter votre livret par virement, par espèces ou par chèque. Certains organismes financiers proposent actuellement des systèmes de virement automatique, ce qui vous permet de transférer la somme à épargner depuis votre compte courant vers votre livret de développement durable. Et si vous êtes de ceux qui préfèrent la gestion 2.0, vous pourrez toujours effectuer vos virements en ligne. En ce qui concerne les retraits, vous pouvez le faire auprès de votre agence ou par virement depuis votre livret de développement durable vers votre compte courant, et ce, sans frais. 

Qu'est-ce que le plafond de versement ?

Il est intéressant de rappeler que certains placements réglementés sont soumis à un plafonnement, ce qui signifie que le montant des versements est limité. Vous devrez ainsi alimenter régulièrement votre livret de développement durable tout en veillant à ne pas dépasser le plafond de 12 000 €. Si vous persistez à alimenter votre livret de développement alors qu’il a déjà atteint le plafond imposé alors, vos dépôts de chèques et vos virements seront automatiquement rejetés et renvoyés vers votre compte bancaire. Il se peut également que les intérêts vous fassent atteindre le plafond.

Quid de la rémunération par quinzaine ?

Sachez que vous devrez alimenter régulièrement votre livret de développement. Les fonds devront également rester en continu sur le livret pendant une durée déterminée pour qu’il puisse générer des intérêts.  Les intérêts seront effectifs du 1er au 15 du mois inclus, ou du 16 au dernier jour du mois inclus et ne seront crédités qu’au mois de janvier de l’année suivante.  Rajoutés automatiquement sur les fonds déjà placés sur le livret, les intérêts peuvent aisément booster le capital et lui faire dépasser le plafond des versements de départ du livret de développement durable qui est de 12 000 €.

La rémunération par quinzaine reste une bonne option si vous souhaitez booster vos intérêts. Pour ce faire, il n’y a rien de plus simple, vous n’aurez qu’à réaliser vos retraits en début de quinzaine et effectuer vos versements en fin de quinzaine. En effet, les intérêts seront calculés à partir du 1er du mois suivant pour les versements effectués en deuxième quinzaine et ne seront calculés qu’à partir du 16 du mois suivant pour les versements réalisés lors de la première quinzaine du mois.