Race de chat : le Sacre de Birmanie

Le Sacre de Birmanie
Le Sacre de Birmanie
Le chat Sacré de Birmanie, ou le Birman, est caractérisé par sa robe, similaire à celle du Siamois, mais se terminant par des pattes blanches. Ses yeux bleus en ont également charmé plus d’un.


Histoire du chat Sacré de Birmanie

Les origines du Sacré de Birmanie restent extrêmement floues, et mêlent légendes et réalités. La légende veut que la race provienne de Birmanie où, dans les années 20, un prêtre détenait un animal sacré dans un temple, qui ne pouvait en sortir. Un milliardaire américain, Vanderbilt, aurait néanmoins réussi à se procurer un couple de cet animal sacré et l’aurait emmené en France. Cette légende n’étant appuyée d’aucune preuve ne peut être validée, il est donc considéré aujourd’hui que le Sacré de Birmanie, aussi contradictoire que cela puisse être, est originaire de France. Il y aurait fait sa première apparition en 1920, après un possible accouplement entre un Siamois et un Persan.

Aspect physique du chat Sacré de Birmanie

La tête du Sacré de Birmanie est de taille moyenne, elle est ronde et plutôt large. Son corps est assez lourd et musclé, il pèse généralement entre 4 et 7 kg.

Une fois l’âge adulte atteint, le Sacré de Birmanie mesure entre 30 et 35 cm au garrot. Son espérance de vie va de 14 à 17 ans.

Caractère du chat Sacré de Birmanie

Le Sacré de Birmanie est réputé très joueur, ce qui lui permet de se socialiser facilement avec son entourage. Timide et sensible, il n’est pas bruyant et ne joue pas au "roi de la maison". En revanche, il est légèrement capricieux : s’il n’obtient pas ce qu’il veut, il fera savoir qu’il n’est pas très content.

Le Sacré de Birmanie aime tellement jouer que, comme le chien, il est capable d’apprendre à rapporter la balle quand on le lui demande.

Le Sacré de Birmanie doit être apprivoisé pour éviter de développer des craintes et devenir peureux. Lorsqu’il commence à explorer son environnement au bout de 25 jours, il est capital d’éviter l’encagement, puisque c’est à ce moment qu’il cultive sa socialisation avec le monde extérieur.

Entretien et soins du chat Sacré de Birmanie

L’entretien du Sacré de Birmanie est plus facile que celui des autres chats à poils longs puisque les siens sont particulièrement soyeux et ne font pas de nœuds. De ce fait, le brossage peut être hebdomadaire comme celui des chats à poils courts. Néanmoins, durant la mue, il est nécessaire d’augmenter la fréquence pour se débarrasser de l’éventuel duvet qui pourrait se former.